عن الزبير بن عدي، قال: أَتَيْنَا أنسَ بنَ مَالِكٍ -رضي الله عنه- فَشَكَوْنَا إليه ما نَلْقَى من الحَجَّاجِ، فقال: «اصْبِرُوا، فإنه لا يأتي زمانٌ إلا والذي بعده شَرٌّ منه حَتَّى تَلْقَوا رَبَّكُم» سمعتُه من نَبِيِّكُم -صلى الله عليه وسلم-.
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Zubayr ibn ‘Adî dit : « Nous allâmes trouver Anas ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) afin de nous plaindre de ce que nous subissions de la part d’Al-Ḥajâj. Il dit alors : « Patientez ! En effet, chaque époque à venir est pire que celle qui la précède ; et cela, jusqu’à ce que vous rencontriez votre Seigneur ! » J’ai entendu cela de la part de votre Prophète - paix et salut sur lui. »
Authentique. - Rapporté par Al-Bûkhârî.

L'explication

Zubayr ibn ‘Adî se rendit avec un groupe d’hommes trouver Anas ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée), le servant du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut), afin de se plaindre de ce qu’ils subissaient de la part d’Al-Ḥajâj [ibn Yûsuf ath-Thaqafî] qui était à cette époque l'un des gouverneurs des califats des Omeyyades (« Banî Umayyah »). C'était un tyran intransigeant, connu pour son injustice et le fait de verser le sang [lors de répressions sanglantes]. Anas (qu’Allah l’agrée) leur ordonna donc de patienter face à l’oppression des gouverneurs et il les informa que chaque époque à venir serait pire que celle qui la précède, et cela jusqu’à ce qu’ils rencontrent leur Seigneur. Il leur précisa qu’il avait entendu cela de la part du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut). Toutefois, ici, le mal [de chaque époque] ne désigne pas un mal absolu et général. Plutôt, il se peut que ce soit un mal dans certains endroits tandis que dans d’autres cela soit un bien.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Haoussa
Présentation des traductions