عن أبي هريرة -رضي الله عنه- عن النبي -صلى الله عليه وسلم- قال: «إنكم سَتَحْرِصُونَ على الإِمَارَة، وستكون نَدَامَةً يوم القيامة، فَنِعْمَ المُرْضِعَةُ وَبِئْسَتِ الفَاطِمَةُ».
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

D'après Abû Hurayrah - qu'Allah l'agrée -, le Prophète - paix et salut sur lui - a dit : " Vous serez avides vis-à-vis [de l'obtention] du pouvoir et le Jour de la Résurrection, cela sera un regret. Quelle bonne personne que celle qui allaite et quelle mauvaise personne que celle qui sèvre ! "

L'explication

Ce hadith nous informe sur l'immense affaire qu'est le pouvoir - ce qui correspond à son décret comme le fait de juger - avec ses conséquences et ses responsabilités dans la demeure de l'au-delà. Il y a une mise en garde à ne pas le demander ni le convoiter. Toutefois, ceci est restreint à quiconque y entre de son propre chef et le convoite alors qu'il n'en est pas apte ni digne, à la différence de quiconque le pouvoir a été confié sans l'avoir cherché alors qu'en plus il y est apte et en est digne en plus d'être juste dans sa pratique [du pouvoir]. Cette personne-là sera soutenue comme cela a été rapporté dans d'autres hadiths [authentiques]. Et ici, dans ce hadith, le pouvoir a été comparé à une bonne personne qui allaite du fait des bienfaits de l'argent et de la position qui en découlent dans (l'exercice et) l'exécution de l'autorité mais à l'inverse une mauvaise personne qui sèvre du fait de ses conséquences et ses regrets le Jour de la Résurrection.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le persan
Présentation des traductions