عن عَبْد الرَّحْمَنِ بْن سَمُرَةَ -رضي الله عنه- أن رسول الله -صلى الله عليه وسلم- قال له: «يا عبد الرحمن بن سَمُرَة، لا تَسْأَلِ الإِمَارَةَ؛ فإنك إن أُعْطِيتَها عن مَسْأَلَةٍ وُكِلْتَ إليها، وإن أُعْطِيتَهَا عن غير مَسْأَلَةٍ أُعِنْتَ عليها، وإذا حَلَفْتَ على يمينٍ فرأيتَ غيرها خيرًا منها، فَكَفِّرْ عن يمينك، وَأْتِ الذي هو خير».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abdurraḥmân ibn Samurah (qu'Allah l'agrée) relate que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Ô 'Abdarraḥmân ibn Samurah ! Ne demande pas le commandement ! Car si tu l'obtiens suite à une demande, tu seras livré à toi même. Par contre, si tu l'obtiens sans l'avoir demandé, tu seras aidé. Si tu fais un serment et te rends compte que la bienfaisance se trouve dans son annulation, expie ton serment et fais ce qui est préférable. »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a interdit de demander le commandement car si on accède à la requête de la personne, elle y sera abandonnée et délaissée étant donné son désir intense pour ce bas monde qu'elle a préféré à l'au-delà. Si, par contre, la personne reçoit le commandement, sans sollicitation de sa part, Allah l'y aidera. Par ailleurs, un serment ne doit pas empêcher d'accomplir un bien ; donc, si celui qui jure voit que le bien est autre part que dans son serment, il a le droit de renoncer à son serment en effectuant une expiation, puis de faire ce qui est mieux.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Vietnamese Ouïghour kurde Haoussa Portugais Malayalam
Présentation des traductions
Donate