عن عبد الله بن عمر -رضي الله عنهما- «أن رسول الله -صلى الله عليه وسلم- كان يُسَبِّحُ على ظَهرِ رَاحِلَتِه حَيثُ كان وَجهُهُ، يُومِئُ بِرَأسِهِ، وكَان ابنُ عُمرَ يَفعَلُهُ». وفي رواية: «كان يُوتِرُ على بَعِيرِه». ولمسلم: «غَيرَ أنَّه لا يُصَلِّي عَليهَا المَكتُوبَة». وللبخاري: «إلا الفَرَائِض».
[صحيح.] - [الروايات الثلاثة الأولى متفق عليها. الرواية الرابعة: رواها البخاري.]
المزيــد ...

'Abdullah ibn 'Umar (qu'Allah les agrée) relate que le messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) faisait ses prières surérogatoires sur sa monture par des gestes de la tête, sans se soucier de la direction vers laquelle il était. 'Abdullah ibn 'Umar (qu'Allah les agrée) faisait de même. Dans une autre version : " Le messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) priait le witr sur sa chamelle." Et dans une version de Muslim : " Mais il ne priait pas les prières obligatoires sur sa monture." Dans la version de Al-Bukhârî : " Hormis les prières obligatoires."

L'explication

Le messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) faisait ses prières surérogatoires sur sa monture sans considération de la direction qu'elle prenait, même si ce n'était pas vers la Qiblah. En effet, il mimait avec sa tête les gestes de l'inclinaison et de la prosternation sans descendre de sa monture pour les effectuer à même le sol et en direction de la Qiblah. De plus, il n'y a aucune différence entre les prières surérogatoires générales, les prières combinées aux prières obligatoires ou bien les prières ayant une cause. Cependant, le messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) ne priait pas les prières obligatoires sur sa monture, par contre, il priait le Witr sur le dos de sa chamelle.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions