عن أبي هُريرة -رضي اللهُ عنه- مرفوعًا: «لو أن رجلا -أو قال: امْرَأً- اطَّلَعَ عليك بغير إِذْنِكَ؛ فَحَذَفْتَهُ بحَصَاةٍ، فَفَقَأْتَ عينه: ما كان عليك جُنَاحٌ».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate que le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : " Si un homme - ou il a dit : quelqu'un- t’a épié sans ta permission, puis tu lui as jeté une petite pierre, et tu lui as crevé son œil, alors cela ne te sera pas reproché."

L'explication

Le Prophète (paix et salut sur lui) a informé que si un homme épie quelqu’un sans sa permission, derrière sa porte, ou au-dessus de son mur, ou de quelque autre manière que ce soit, puis que l’épié lui crève son œil en lui jetant une petite pierre, ou en lui plantant un morceau de fer dans son œil, alors il n’aura aucun péché ni de sentence car celui qui épie est, par son acte, un transgresseur et un offenseur.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions