عن مسروق، قال: كنتُ مُتَّكئًا عند عائشة، فقالت: يا أبا عائشة، ثلاثٌ مَن تكلَّم بواحدةٍ منهن فقد أَعظَمَ على اللهِ الفِرْيةَ، قلتُ: ما هن؟ قالت: مَن زعم أنَّ محمدًا -صلى الله عليه وسلم- رأى ربَّه فقد أعظم على الله الفِرْيةَ، قال: وكنتُ مُتَّكئًا فجلستُ، فقلتُ: يا أمَّ المؤمنين، أَنْظِريني، ولا تَعْجَليني، أَلَم يقل اللهُ -عز وجل-: {ولقد رآه بالأُفُق المُبين} [التكوير: 23]، {ولقد رآه نَزْلَةً أخرى} [النجم: 13]؟ فقالت: أنا أولُ هذه الأمَّة سأل عن ذلك رسولَ الله -صلى الله عليه وسلم-، فقال: «إنما هو جبريلُ، لم أَرَه على صُورتِه التي خُلق عليها غير هاتين المرَّتين، رأيتُه مُنهبِطًا من السماء سادًّا عِظَمُ خَلقِه ما بيْن السماء إلى الأرض»، فقالت: أَوَلَم تسمع أنَّ الله يقول: {لا تُدْرِكه الأبصارُ وهو يُدْرِكُ الأبصارَ وهو اللطيفُ الخبيرُ} [الأنعام: 103]، أَوَلَم تسمع أنَّ الله يقول: {وما كان لبشرٍ أن يُكلِّمه اللهُ إلا وحيًا أو من وراء حِجاب أو يُرسلُ رسولا فيوحيَ بإذنه ما يشاء إنَّه عَلِيٌّ حَكِيمٌ} [الشورى: 51]، قالت: ومَن زعم أنَّ رسول الله -صلى الله عليه وسلم- كَتَم شيئا مِن كتاب الله، فقد أعْظَم على الله الفِرْيةَ، واللهُ يقول: {يا أيها الرسول بَلِّغْ ما أُنزِل إليك من ربك وإن لم تفعلْ فما بلَّغتَ رسالتَه} [المائدة: 67]، قالت: ومَن زعم أنه يُخبر بما يكون في غدٍ، فقد أعْظَم على الله الفِرْيةَ، والله يقول: {قل لا يعلمُ مَنْ في السماوات والأرضَ الغيبَ إلَّا الله} [النمل: 65].
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Masrûq relate : « Tandis que j'étais accoudé chez ʽÂ`ishah (qu'Allah l'agrée), elle me dit : " Ô père de ʽÂ`ishah ! Il est trois choses, celui qui profère l'une d'entre elles aura terriblement menti sur Allah ! - Je demandai : Quelles sont-elles ? - Elle répondit : Celui qui prétend que Muḥammad (sur lui la paix et le salut) a vu son Seigneur aura terriblement menti sur Allah. " Alors accoudé, je me redressai et m'écriai : " Ô mère des croyants ! Accorde-moi un instant et laisse-moi finir, Allah, à Lui la Puissance et la Grandeur, ne dit-Il pas : {( Il l'a réellement vu dans la clarté de l'horizon)} [Coran : 81/23] ainsi que : {( Il l’a pourtant bien vu, lors d’une autre descente )} [Coran : 53/13) ? - Elle me répondit : Je suis la première de cette communauté à avoir questionné le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) à ce sujet, et le Prophète (sur lui la paix et le salut) m’a répondu : ' Ce n'est autre que Jibrîl dont il est question. C'est lors de ces deux occasions que je le vis dans sa forme originelle, celle sous laquelle il a été créé ; je le vis descendre du ciel couvrant de sa grande stature l'espace entre ciel et terre. ' Elle ajouta : N'as-tu pas entendu Allah dire : {( Il est Inaccessible aux regards, alors que Lui pénètre tous les regards. Il est le Subtil, Il est le Bien-Informé.)} [Coran : 6/103], et ne L'as-tu pas entendu dire également : {( Il n'est donné à aucun mortel de recevoir la parole d'Allah autrement que par une Révélation ou de derrière un voile, ou encore par l'intermédiaire d'un Envoyé qui transmet Son message avec Sa permission. Allah est Sublime et Sage.)} [Coran : 26/51] ? " Elle poursuivit : " Et celui qui prétend que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dissimulé quoi que ce soit du livre d'Allah aura terriblement menti sur Allah, car Allah dit : {( Ô Messager ! Communique ce que ton Seigneur t'a révélé ! Si tu négliges de le faire, tu auras failli à ta mission !)} [Coran : 5/67]." Puis, elle continua : " Et celui qui prétend que le Prophète (sur lui la paix et le salut) prédit les évènements du futur aura terriblement menti sur Allah, car Allah dit : {( Dis : « Aucun de ceux qui peuplent les Cieux et la Terre ne connaît le mystère de l'Univers en dehors d'Allah. »)} [Coran : 27/65]." »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Masrûq, qui fait partie de la génération de ceux qui ont vu les Compagnons du Prophète, adeptes de la tradition prophétique et du consensus (« Ahlu-s-sunnah wa-l-jamâ’ah ») et morts dans cet état : (« At-Tâbi'ûn »), relate qu'il était accoudé chez la mère des croyants ʽÂ`ishah (qu'Allah l'agrée), lorsqu'elle lui dit : « Il est trois choses, celui qui profère l'une d'entre elles aura terriblement menti sur Allah. - Il lui demanda alors : Quelles sont-elles ? - Elle répondit : La première : celui qui prétend que Muḥammad (sur lui la paix et le salut) a vu son Seigneur aura terriblement menti sur Allah. » Masrûq qui était encore accoudé, se redressa et lui rétorqua : « Comment peux-tu affirmer que Muḥammad (sur lui la paix et le salut) n'a pas vu son Seigneur, alors qu'Allah, Exalté soit-Il, dit : {( Il l'a réellement vu dans la clarté de l'horizon)} [Coran : 81/23], et aussi : {( et alors qu'il l'avait déjà vu lors d'une précédente apparition)} [Coran : 53/13) ? ». Elle lui apprit alors qu'elle était la première à avoir questionné le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) au sujet de ces deux versets. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui expliqua qu'il n'avait vu Jibrîl (sur lui la paix) sous la forme dans laquelle Allah, Exalté soit-Il, l'a créé qu'à ces deux occasions [en référence aux deux versets] : une première fois sur Terre, au levant, là où tout paraît clair et limpide, et une autre fois tout en haut du Paradis ; il le vit descendre couvrant de sa grande stature l'espace entre ciel et terre. Pour argumenter ses propos et justifier le fait que le Prophète (sur lui la paix et le salut) n'ait pas vu son Seigneur, ʽÂ`ishah (qu'Allah l'agrée) cita la parole du Très Haut : {( Il est Inaccessible aux regards, alors que Lui pénètre tous les regards. Il est le Subtil, Il est le Bien-Informé.)} [Coran : 6/103], mais aussi : {( Il n'est donné à aucun mortel de recevoir la parole d'Allah autrement que par une Révélation ou de derrière un voile, ou encore par l'intermédiaire d'un Envoyé qui transmet Son message avec Sa permission. Allah est Sublime et Sage.)} [Coran : 26/51]. « La deuxième : celui qui prétend que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dissimulé quoi que ce soit du livre d'Allah aura terriblement menti sur Allah, car Allah dit : {( Ô Messager ! Communique ce que ton Seigneur t'a révélé ! Si tu négliges de le faire, tu auras failli à ta mission !)} [Coran : 5/67]. La troisième : celui qui prétend que le Prophète (sur lui la paix et le salut) prédit de lui-même les évènements du futur, sans que cela lui soit révélé par Allah, aura proféré un énorme mensonge sur Allah, car Il a dit, Exalté soit-il : {( Dis : « Aucun de ceux qui peuplent les Cieux et la Terre ne connaît : « Al-Ghayb » [ce qui ne peut être expliqué par l'esprit humain, l'inconnaissable] en dehors d'Allah. »)} [Coran : 27/65]. »

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions