عن ابن مسعود -رضي الله عنه- أنه قال في هذه الآية: {ولقد رآه نَزْلَةً أُخرى} [النجم: 13]، قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «رأيتُ جبريلَ عند سِدْرةِ المُنْتَهى، عليه ستُّمائة جَناح، يَنْتَثِرُ من رِيشِه التَّهاوِيلُ: الدُّرُّ والياقُوتُ».
[صحيح.] - [رواه أحمد.]
المزيــد ...

Ibn Masʽûd (qu'Allah l'agrée) a dit au sujet du verset : {( il l’a pourtant bien vu [l'Ange], lors d’une autre descente )} [Coran : 53/13], le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « J'ai vu Jibrîl [ l'Ange Gabriel ], à côté du lotus de la limite, et il était doté de six-cent ailes. De ses plumes se répandaient des perles et des rubis de toutes les couleurs. »
[Authentique] - [Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Ibn Masʽûd (qu'Allah l'agrée) nous explique au sujet du verset où Allah, Exalté soit-Il, dit : {( Il l’a pourtant bien vu [l'Ange], lors d’une autre descente )} [Coran : 53/13], que le Prophète (sur lui la paix et le salut) les informa qu'il avait vu Jibrîl (sur lui la paix et le salut) au pied du Lotus de la limite, et sous sa forme originelle ; celle sous laquelle Allah, Exalté soit-Il, l'avait créé : Il a six cents ailes et de ses plumes tombent des perles et des rubis de toutes les couleurs.

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions