عن ابن شِهاب أنَّ عُمر بن عبد العزيز أخَّرَ العصرَ شيئًا، فقال له عُروة: أمَا إنَّ جبريلَ قد نزل فصلَّى إمامَ رسول الله -صلى الله عليه وسلم-، فقال عمرُ: اعلمْ ما تقولُ يا عُروة قال: سمعتُ بَشِير بن أبي مسعود يقول: سمعتُ أبا مسعود يقول: سمعتُ رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يقول: «نَزَل جبريلُ فأمَّني، فصلَّيتُ معه، ثم صَلَّيتُ معه، ثم صَلَّيتُ معه، ثم صَلَّيتُ معه، ثم صَلَّيتُ معه» يحسِبُ بأصابعِه خمسَ صَلَواتٍ.
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Ibn Shihâb relate que ʽUmar ibn ʽAbd Al-ʽAzîz retarda quelque peu la prière du milieu de l'après-midi (« ṣalâtu-l-‘aṣr ») et que ʽUrwah lui dit : « Certes, Jibrîl (sur lui la paix) est descendu et a prié en dirigeant le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) dans la prière. » ʽUmar lui rétorqua : « Rends-toi compte de ce que tu dis ʽUrwah ! - Il dit : J'ai entendu Bashîr ibn Abî Masʽûd dire : J'ai entendu Abû Masʽûd dire : J'ai entendu le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) dire : "Jibrîl (sur lui la paix) descendit [du ciel] et me dirigea dans la prière. Je priai alors avec lui, puis je priai avec lui, puis je priai avec lui, puis je priai encore avec lui, puis encore une fois. », tout en comptant avec ses doigts cinq prières." »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Lorsque Jibrîl (sur lui la paix) descendait auprès du Prophète (sur lui la paix et le salut) pour lui transmettre la Révélation, il le faisait dans des circonstances et des contextes divers. Cette fois-là, Jibrîl (sur lui la paix) descendit du ciel afin de diriger le Prophète (sur lui la paix et le salut) pour chacune des cinq prières, dans le but de lui enseigner les heures précises de chacune d'entre elles. On apprend aussi que le hadith a été évoqué à la faveur d'une occasion [particulière] : celle où ʽUmar ibn ʽAbd Al-ʽAzîz retarda quelque peu la prière du milieu de l'après-midi (« ṣalâtu-l-‘aṣr »), ce que lui reprocha ʽUrwah ibn Az-Zoubayr. Ce dernier l'informa alors du fait que Jibrîl (sur lui la paix) descendit [un jour] du ciel afin de diriger le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) dans la prière. ʽUmar, surpris par cette information, conseilla à ʽUrwah de prendre garde à ce qu'il pouvait dire, de s'assurer de la véracité de ses propos, et d'éviter de proférer ce dont il n'avait aucune preuve. Toutefois, ʽUrwah lui fit savoir que Bashîr ibn Abî Masʽûd lui avait dit que lui-même avait entendu Abû Masʽûd lui dire que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) leur apprit que Jibrîl (sur lui la paix) descendit [du ciel] afin de le diriger pour chacune des cinq prières. ʽUrwah expliqua donc à ʽUmar que, grâce à ce hadith, il avait appris comment prier, mais aussi les heures de chacune des prières ainsi que leurs prérogatives.

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien Ouïghour Haoussa
Présentation des traductions