عن أبي هريرة -رضي الله عنه- مرفوعاً: «خَلَقَ اللهُ الخلقَ، فلمَّا فرغَ منه، قامت الرَّحِمُ فأخذت بحَقْو الرَّحمن، فقال له: مَه، قالت: هذا مقامُ العائذِ بك من القَطِيعة، قال: ألَا تَرْضَيْنَ أنْ أصِلَ مَن وصلكِ، وأقطعُ مَن قطعكِ، قالت: بلى يا ربِّ، قال: فذاك». قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: اقرءوا إن شئتم: {فهل عسيتُم إنْ تولَّيتُم أن تُفْسِدوا في الأرض وتُقَطِّعوا أرحامَكم}، وفي رواية للبخاري: فقال الله: (من وصلك وصلته ومن قطعك قطعته).
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : « Allah créa la création et quand Il eut fini, le lien familial s'est dressé et a saisi la taille du Miséricordieux. Allah lui dit : « Doucement ! » Il dit : « Voici la place de celui qui se réfugie auprès de Toi contre la rupture ! » Il dit : « Ne te convient-il pas que Je garde un lien avec celui qui te garde et que Je rompe avec celui qui te rompt ? » Il dit : « Si, Seigneur ! » Il dit : « Eh bien ! Il en est ainsi ». Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) a dit : « Lisez, si vous voulez : {(Si vous vous détournez, irez-vous donc semer la corruption sur terre et rompre vos liens familiaux ?)} ». [Coran : 47/22]
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Sa parole : « Allah a créé la création et lorsqu'Il eut fini » : cela prouve que la création a eu lieu dans un temps délimité, bien que la capacité d'Allah n'ait aucune limite, aucune chose ne peut Le distraire d'une autre, mais par sagesse, Il a voulu déterminer un temps délimité pour achever cette œuvre précise. Cela prouve aussi que Ses actes sont liés à Sa volonté : lorsqu'il veut faire quelque chose, Il le fait. Quand il dit : « Lorsqu'Il en eut fini », cela ne veut pas dire qu'Allah a terminé de tout créer, car Ses créatures ne cessent d'apparaître les unes après les autres. Il savait tout, a tout prédestiné et tout écrit avant leur existence, qui survient au moment où Il le décide. Il n'existe que ce qu'Il savait, ce qu'Il a prédestiné, ce qu'Il a écrit, voulu et créé. Sa parole : « Le lien familial s'est dressé et a saisi la taille du Miséricordieux, qui lui dit : « Doucement ! » : tous ces actes attribués au lien familial tel que son dressement et ses paroles, sont réels, comme en témoigne le sens littéral du récit. Tant bien même le lien familial est une chose abstraite qui se trouve en l'individu, sachons que la puissance d'Allah n'est pas comparable à ce que l'esprit humain connaît. Ce récit prophétique compte donc parmi les récits prophétiques qui traitent des attributs divins et les savants de référence ont stipulé qu'il fallait les comprendre dans leur sens littéral et ont réfuté les thèses de ceux qui en renient les implications. Aussi, le sens littéral de ce récit prophétique n'implique aucunement qu'Allah ait un pagne et une cape pareils à ceux portés par les gens, faits de cuir, de tissu ou de coton, etc. Allah a dit : {(Rien ne Lui est semblable et Il Celui qui entend, Celui qui voit)} [Coran ; 42/11]. Sa parole : « Il dit : voici la place de celui qui se réfugie auprès de Toi contre la rupture » : c'est la plus grande place qui soit et celui qui s'y réfugie s'est tourné vers le plus grand des protecteurs. Cela montre aussi l'importance du lien familial et à quel point la rupture de ce dernier est grave. La rupture consiste à ne pas garder le lien. Et garder le lien, c'est être bon et chaleureux envers ses proches, être disponible pour eux, les aider, les protéger des nuisances et rechercher activement tout ce qui peut leur être utile ici-bas et dans l'au-delà. Sa parole : « Il dit : « Ne te convient-il pas que Je garde un lien avec celui qui te garde et que Je rompe avec celui qui te rompt ? » Il dit : « Si, Seigneur ! » Il dit : « Eh bien ! Il en est ainsi ! » : Allah préserve Son lien avec celui qui préserve ses liens familiaux et celui-ci accèdera à tout bien et tout ce qui peut le rendre heureux, ici-bas et dans l'au-delà. Sa position finale sera proche de son Seigneur, au Firdaws, car le lien ne s'arrête que là-bas, où il pourra contempler le visage de son généreux Seigneur. Quant à celui qui rompt les liens familiaux, Allah rompt avec lui et il sera rejeté avec l'ennemi d'Allah, le diable maudit et rejeté.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions