عن أنس بن مالك -رضي الله عنه- أن رسول الله -صلى الله عليه وسلم- قال: «لما صوَّرَ اللهُ آدمَ في الجنة تركه ما شاء الله أن يتركه، فجعل إبليسُ يُطيفُ به، ينظر ما هو، فلما رآه أجوفَ عَرف أنه خُلِقَ خَلْقًا لا يَتَمالَك».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

Anas ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Lorsqu'Allah façonna Adam au Paradis, il le laissa un certain temps pendant lequel Iblîs vint tourner autour de lui afin de voir ce qu’il était. Lorsqu’il vit qu’il était creux, il sut qu’Allah avait créé une créature qui ne pouvait se maîtriser. »
[Authentique] - [Rapporté par Muslim]

L'explication

Lorsqu’Allah, Gloire et Pureté à Lui, créa Adam (sur lui la paix) au Paradis et qu’Il lui donna forme, Il le laissa un certain temps, avant de lui insuffler son âme. Iblîs se mit alors à tourner autour d’Adam afin de l’observer et de voir quelle était cette chose. Lorsqu’il vit qu’il était vide et qu’il avait une partie intérieure, il sut que c’était une créature faible qui ne pouvait repousser les mauvaises pensées. Ou, selon une autre interprétation, il sut qu’Adam (sur lui la paix) pouvait être attiré vers le mal depuis son for intérieur, de la même façon que, plus tard, il se laisserait tenter en mangeant de l’arbre. Ou encore, il comprit que toute créature ayant un for intérieur est forcément faible. Certains ont soulevé une problématique au sujet de l’expression : « au Paradis » puisqu’il est dit par ailleurs qu’Allah a créé Adam (sur lui la paix) à partir des différentes parties de la Terre. La réponse à cette problématique consiste à dire qu’Adam fut laissé un certain temps durant lequel son corps traversa plusieurs étapes, jusqu’à être apte à recevoir une âme. Après cela, il fut amené au Paradis où son âme lui fut insufflée.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions