عن سهل بن سعد الساعدي -رضي الله عنه- قال: مَرَّ رجلٌ على النبي -صلى الله عليه وسلم- فقال لرجل عنده جالسٌ: «ما رأيُك في هَذا؟»، فقال: رجل من أَشراف الناس، هذا والله حَرِيٌّ إن خَطب أن يُنْكَحَ، وإن شَفع أن يُشَفَّعَ، فَسكت رسول الله -صلى الله عليه وسلم- ثم مرَّ رجلٌ آخر، فقال له رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «ما رأيُك في هذا؟» فقال: يا رسول الله، هذا رجلٌ من فقراء المسلمين، هذا حَرِيٌّ إن خَطب أن لا يُنْكَحَ، وإن شَفَعَ أن لا يُشَفَّعَ، وإن قال أن لا يُسمع لقوله، فقال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «هذا خَيرٌ من مِلءِ الأرض مثل هذا».
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Sahl ibn Sa'd As-Sa'idî (qu'Allah l'agrée) relate qu’un homme passa devant le Prophète (sur lui la paix et le salut) qui demanda à son compagnon assis à côté de lui : « Que penses-tu de cet homme ? » Il répondit : « C’est un homme qui fait partie des notables. Je jure par Allah qu'il est digne d'être marié à la femme dont il demande la main ainsi que d'être accepté comme intercesseur ! » Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) ne dit rien. Après un moment, un autre homme passa, et le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) demanda de nouveau à son compagnon : « Que penses-tu de celui-là ? » Il répondit : « C'est un homme qui fait partie des pauvres de la communauté musulmane. Il ne mérite ni d'être marié à la femme dont il demande la main, ni d'être accepté comme intercesseur, ni d'être écouté s'il prend la parole. » Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) dit alors : « Ce dernier est meilleur que la terre entière peuplée d'hommes comme le premier ! »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bûkhârî]

L'explication

Le sens de ce récit de la tradition prophétique : Deux hommes passèrent devant le Prophète (sur lui la paix et le salut). L'un d'entre eux était quelqu'un parmi les notables, qui avait son mot à dire au milieu des siens, dont on acceptait la demande en mariage et que l'on écoutait s'il parlait. Quant au second, c'était l’inverse ; c'était un homme parmi les pauvres de la communauté musulmane qui ne jouissait d'aucune estime. S'il faisait une demande en mariage, on la lui refusait ; s'il intercédait, son intercession n'était pas prise en compte et s'il prenait la parole, il n'était pas écouté. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) dit alors : « Ce dernier est meilleur que la terre entière peuplée d'hommes comme le premier ! » c'est-à-dire qu'il est meilleur auprès d'Allah que toute la terre peuplée d'hommes semblables au premier bien qu’il fut noble et d'un statut prestigieux parmi les siens. Ceci car Allah, Exalté soit-Il, ne regarde ni la noblesse, ni le statut social, ni la filiation, ni la richesse, ni les apparences, ni les habits, ni les moyens de locomotion, ni les habitations des gens, Il regarde leurs cœurs et leurs œuvres. Comme relaté dans le ḥadith qui dit : « Certes, Allah ne regarde ni vos apparences, ni vos richesses. Ce qu'Il regarde, ce sont vos cœurs et vos œuvres. » Rapporté par Muslim (n° 2564). Par conséquent, si le coeur est bon concernant la relation [de l'homme] avec Allah, Exalté soit-Il, qu'il se repent à Allah, fait continuellement Son rappel, Le craint, s'humilie devant Lui et accomplit ce qui Le satisfait, à Lui la Puissance et la Grandeur, il sera noble et élevé auprès d'Allah, Exalté soit-il. Et s'il jure par Allah, Celui-ci l'exaucera sans aucun doute.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions