عن أنس بن مالك -رضي الله عنه- قال: خَرَجتُ معَ جَرِير بنِ عَبدِ الله البَجَلِي -رضي الله عنه- في سَفَرٍ، فَكَانَ يَخْدُمُنِي، فقُلتُ لَهُ: لا تفْعَل، فقَال: إِنِّي قَدْ رَأَيتُ الأَنْصَارَ تَصْنَعُ بِرَسُولِ الله -صلى الله عليه وسلم- شَيئًا آلَيتُ عَلَى نَفْسِي أَنْ لاَ أَصْحَبَ أَحدًا مِنْهُم إِلاَّ خَدَمْتُه.
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Anas Ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) raconte : « Je partis en voyage avec Jarîr Ibn ‘AbdiLlâh Al Bajalî. Comme il me servait, je lui ai dit : « N’agis pas de la sorte ! » Mais, il me répondit : « J’ai vu les Ansârs agir avec le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) d’une façon telle que je me suis juré qu’à chaque fois que j’accompagnerai l’un d’entre eux, je le servirai ! »

L'explication

Dans ce hadith de Jarîr Ibn ‘AbdiLlâh Al Bajalî (qu’Allah l’agrée), celui-ci était en voyage et il servait ses compagnons, qui étaient des Ansârs, parmi lesquels se trouvaient Anas Ibn Mâlik qui était plus jeune que lui. On lui fit cette remarque : « Comment peux-tu les servir, alors que tu es un Compagnon du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) !? » Il répondit : « J’ai vu les Ansârs agir avec le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) d’une telle façon que je me suis juré qu’à chaque fois que j’accompagnerai l’un d’entre eux, je le servirai ! » En agissant ainsi, il honorait ceux qui avaient honoré le Prophète (sur lui la paix et le salut), sachant que le fait d’honorer les Compagnons d’un homme équivaut à honorer ce dernier, et le fait de les respecter revient à le respecter. C’est pourquoi, il considérait que le fait d’honorer ces gens revenait à honorer le Prophète (sur lui la paix et le salut).

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions