عن أبي هريرة -رضي الله عنه- مرفوعاً: «من أطاعني فقد أطاع الله، ومن عصاني فقد عصى الله، ومن يطع الأمير فقد أطاعني، ومن يعص الأمير فقد عصاني».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Celui qui m’obéit, obéit à Allah, celui qui me désobéit, Lui désobéit. Celui qui obéit au gouverneur (i.e : à l’émir) m’ obéit, celui qui lui désobéit me désobéit. »

L'explication

Le Prophète (sur lui la paix et le salut et le salut) a clairement expliqué que son obéissance fait partie de l’obéissance à Allah. En effet, le Prophète (sur lui la paix et le salut) n’ordonne que ce qu’Allah, le Très-Haut, lui a légiféré pour lui et sa communauté. Ainsi, lorsque le Prophète (sur lui la paix et le salut) ordonne une chose, celle-ci fait partie de la législation d’Allah, qu’Il soit glorifié et élevé. Par conséquent, celui qui obéit au Prophète (sur lui la paix et le salut) obéit forcément à Allah, et celui qui lui désobéit, désobéit nécessairement à Allah. En ce qui concerne le gouverneur, celui qui lui obéit, obéit au Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) et celui qui lui désobéit, désobéit au Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut). En effet, c’est le Prophète lui-même (sur lui la paix et le salut) qui a ordonné cette obéissance à travers plusieurs hadiths [authentiques]. Par contre, si le gouverneur ordonne de désobéir à Allah, alors on ne doit pas lui obéir.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions