عن النواس بن سمعان -رضي الله عنه- قال: ذكر رسول الله -صلى الله عليه وسلم- الدجال ذات غداة، فخفض فيه ورفع حتى ظنناه في طائفة النخل. فلما رحنا إليه، عرف ذلك فينا، فقال: «ما شأنكم؟» قلنا: يا رسول الله، ذكرت الدجال الغداة، فخفضت فيه ورفعت، حتى ظنناه في طائفة النخل. فقال «غيرُ الدجال أخوفُني عليكم، إن يخرج وأنا فيكم فأنا حَجِيجُهُ دونكم، وإن يخرج ولستُ فيكم فامرؤ حجيج نفسه، والله خليفتي على كل مسلم. إنه شاب قَطَطٌ عينه طافية، كأني أُشَبِّهُهُ بعبد العُزَّى بن قَطَن، فمن أدركه منكم، فليقرأ عليه فواتح سورة الكهف؛ إنه خارج خَلَّةً بين الشام والعراق، فَعَاثَ يمينا وعاث شمالا، يا عباد الله فاثبتوا» قلنا: يا رسول الله، وما لبثه في الأرض؟ قال: «أربعون يوما: يوم كسنة، ويوم كشهر، ويوم كجمعة، وسائر أيامه كأيامكم» قلنا: يا رسول الله، فذلك اليوم الذي كسنة أتكفينا فيه صلاة يوم؟ قال: «لا، اقدروا له قدره». قلنا: يا رسول الله، وما إسراعه في الأرض؟ قال: «كالغيث استدبرته الريح، فيأتي على القوم، فيدعوهم فيؤمنون به ويستجيبون له، فيأمر السماء فتمطر، والأرض فتنبت، فتروح عليهم سارحتهم أطول ما كانت ذرى. وأسبغه ضروعا، وأمده خواصر، ثم يأتي القوم فيدعوهم، فيردون عليه قوله، فينصرف عنهم، فيصبحون مُمْحِلِينَ ليس بأيديهم شيء من أموالهم، ويمر بالخربة، فيقول لها: أخرجي كنوزك، فتتبعه كنوزها كَيَعَاسِيبِ النحل، ثم يدعو رجلا ممتلئا شبابا فيضربه بالسيف، فيقطعه جزلتين رمية الغرض، ثم يدعوه، فيقبل، ويتهلل وجهه يضحك، فبينما هو كذلك إذ بعث الله تعالى المسيح ابن مريم -صلى الله عليه وسلم- فينزل عند المنارة البيضاء شرقي دمشق بين مَهْرُودَتَيْنِ ، واضعا كفيه على أجنحة ملكين، إذا طأطأ رأسه قطر، وإذا رفعه تحدر منه جمان كاللؤلؤ، فلا يحل لكافر يجد ريح نفسه إلا مات، ونفسه ينتهي إلى حيث ينتهي طرفه، فيطلبه حتى يدركه بباب لد فيقتله، ثم يأتي عيسى -صلى الله عليه وسلم- قوما قد عصمهم الله منه، فيمسح عن وجوههم ويحدثهم بدرجاتهم في الجنة، فبينما هو كذلك إذ أوحى الله تعالى إلى عيسى -صلى الله عليه وسلم-: أني قد أخرجت عبادا لي لا يَدَانِ لأحد بقتالهم، فحَرِّزْ عبادي إلى الطُّور. ويبعث الله يأجوج ومأجوج وهم من كل حَدَبٍ يَنْسِلُون، فيمر أوائلهم على بحيرة طَبَرِيَّةَ فيشربون ما فيها، ويمر آخرهم فيقولون: لقد كان بهذه مرة ماء، ويحصر نبي الله عيسى -صلى الله عليه وسلم- وأصحابه حتى يكون رأس الثور لأحدهم خيرا من مئة دينار لأحدكم اليوم، فيرغب نبي الله عيسى -صلى الله عليه وسلم- وأصحابه -رضي الله عنهم- إلى الله تعالى، فيرسل الله تعالى عليهم النَّغَفَ في رِقَابهم، فيُصبحون فَرْسَى كموت نفس واحدة، ثم يهبط نبي الله عيسى -صلى الله عليه وسلم- وأصحابه -رضي الله عنهم- إلى الأرض، فلا يجدون في الأرض موضع شِبْرٍ إلا ملأه زَهَمُهُمْ ونَتَنُهُم، فيرغب نبي الله عيسى -صلى الله عليه وسلم- وأصحابه -رضي الله عنهم- إلى الله تعالى، فيرسل الله تعالى طيرا كأعناق البُخْتِ ، فتحملهم، فتطرحهم حيث شاء الله، ثم يرسل الله -عز وجل- مطرا لا يكن منه بيت مَدَرٍ وَلا وَبَرٍ ، فيغسل الأرض حتى يتركها كَالزَّلَقَةِ ، ثم يقال للأرض: أنبتي ثمرتك، وردي بركتك، فيومئذ تأكل العِصَابَةُ من الرمانة، ويستظلون بِقَحْفِهَا ، ويبارك في الرسل حتى أن اللقحة من الإبل لتكفي الفئام من الناس؛ واللقحة من البقر لتكفي القبيلة من الناس، واللَّقْحَة من الغنم لتكفي الفَخِذَ من الناس؛ فبينما هم كذلك إذ بعث الله تعالى ريحا طيبة فتأخذهم تحت آباطهم. فتقبض روح كل مؤمن وكل مسلم؛ ويبقى شرار الناس يَتَهَارَجُونَ فيها تهارج الحمر، فعليهم تقوم الساعة».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

An-Nawwâs ibn Sam’ân relate : « Un matin, le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) évoqua l’Imposteur (« Ad-Dajâl ») [nommé aussi l’Antéchrist et le Faux-Messie], il parlait tantôt à voix basse, tantôt à voix haute, au point où nous pensâmes qu’il se trouvait dans la palmeraie. Lorsque nous retournâmes auprès de lui en fin de journée, il décela cela en nous et nous demanda : " Qu’avez-vous donc ? - Nous dîmes : Ô Messager d’Allah ! Ce matin, tu as évoqué l’Imposteur, tu en parlais tantôt à voix basse, tantôt à voix haute, au point où nous avons pensé qu’il se trouvait dans la palmeraie ! - Il a dit : Il y a des choses que je crains plus pour vous que l’Imposteur. S’il apparaît alors que je suis encore parmi vous, je serai son opposant pour vous et s’il apparaît alors que je ne suis plus parmi vous, eh bien, chaque individu sera chargé de lui-même contre lui sachant qu’Allah se chargera de chaque croyant après moi. Il s’agit d’un jeune homme, frisé, à l’œil crevé, il me semble qu’il ressemble à `Abd Al-‘Uzzâ ibn Qaṭan. Quiconque le rencontre parmi vous, qu’il récite le début de la sourate : La Caverne (« Al-Kahf »). Il sortira dans un chemin rocheux entre la Syrie et l’Irak, puis sèmera le mal à gauche et à droite. Ô serviteurs d’Allah ! Résistez donc ! - Nous dîmes : Ô Messager d’Allah ! Combien de temps restera-t-il sur Terre ? - Il répondit : Quarante jours : un jour comme une année, un jour comme un mois, un jour comme une semaine et les autres jours comme les jours que vous connaissez. - Nous interrogeâmes : Ô Messager d’Allah, lors de ce jour qui durera une année, nous suffira-t-il d’accomplir les prières d’un seul jour ? - Il répondit : Non ! Faites en fonction de sa longueur. - Nous demandâmes : Ô Messager d’Allah ! Quelle sera sa vitesse sur la Terre ? - Il dit : Comme les nuages poussés par le vent. Quand il viendra à la rencontre d’un groupe de gens pour les appeler, ils croiront en lui et répondront à son appel. C’est alors que, sur son ordre, le ciel déversera la pluie et la terre fera sortir sa végétation. Leurs bêtes reviendront vers eux avec des bosses plus grandes, des mamelles plus amples et des ventres plus larges. Quand il ira à la rencontre d’autres gens pour les appeler et qu’ils rejetteront ses paroles, il se détournera d’eux, et c’est alors qu’ils se retrouveront dépourvus et auront perdu tous leurs biens. Il passera par une cité en ruine et dira : " Fais sortir tes trésors ! " C’est alors que ses trésors le suivront comme des essaims d’abeilles. Ensuite, il appellera un homme plein de jeunesse et le frappera de son sabre, le coupant en deux morceaux aussi éloignés l’un de l’autre qu’un arc de sa cible. Puis, quand il l’appellera, alors il s’avancera, le visage resplendissant et souriant. Pendant qu’il sera dans cette situation, Allah enverra le Messie, fils de Marie, (sur lui la paix et le salut) qui descendra près du minaret blanc, à l’est de Damas, dans deux vêtements colorés, les mains posées sur les ailes de deux Anges. Lorsqu’il baisse la tête, elle laisse tomber des gouttes et quand il la relève, il en coule comme des perles. Tout mécréant qui sentira son souffle mourra fatalement, or son souffle s’étend aussi loin que [porte] son regard. Il le cherchera jusqu’à le trouver auprès de la porte de Ludd, où il le tuera. Ensuite, Jésus (sur lui la paix et le salut) ira à la rencontre de gens qu’Allah aura protégés de lui, il passera sa main sur leurs visages et leur parlera de leurs degrés au Paradis. Pendant qu’ils seront ainsi, Allah révélera à Jésus (sur lui la paix et le salut) : " J’ai fait sortir certaines de Mes créatures que nul ne peut combattre, mets donc mes serviteurs à l’abri sur le [mont] Tûr. Allah enverra Gog et Magog, qui dévaleront de toute hauteur. Quand le premier d’entre eux arrivera au lac Tibériade, ils en boiront tous et, quand le dernier passera, ils diront : " Auparavant, il y avait de l’eau, ici ! " Le Prophète d’Allah Jésus (sur lui la paix et le salut) et ses compagnons seront assiégés, au point où une tête de taureau sera plus précieuse à l’un d’entre eux que cent pièces d’or pour l’un d’entre vous aujourd’hui. Le Prophète d’Allah Jésus (sur lui la paix et le salut) et ses compagnons supplieront Allah, qui enverra alors des vers dans leurs cous, si bien qu’ils mourront comme un seul homme. Le Prophète d’Allah Jésus (sur lui la paix et le salut) et ses compagnons redescendront sur la Terre, dont ils ne trouveront pas un seul petit espace qui ne soit rempli de leur impureté et de leur odeur. Le Prophète d'Allah Jésus (sur lui la paix et le salut) et ses compagnons supplieront Allah, qui enverra alors des oiseaux tels des cous de chameaux, qui les porteront et les jetteront où Allah le voudra. Ensuite, Allah fera descendre une pluie dont ni une maison de terre, ni une maison de laine ne saurait protéger, qui lavera la Terre jusqu’à la laisser comme un miroir. Puis, on dira à la Terre : " Fais sortir tes fruits et laisse sortir tes bénédictions ! " A cette époque, tout un groupe pourra manger d’une seule grenade et s’abriter sous son écorce. Le lait sera béni, au point où une chamelle suffira à un groupe de gens, une vache suffira à une tribu et une brebis suffira à une famille. C’est alors qu’Allah enverra un vent agréable, qui les prendra par dessous leurs aisselles pour reprendre l’âme de tout croyant et tout musulman. Il ne restera alors que les pires des créatures, qui copuleront les uns avec les autres comme le font les ânes. C’est sur eux que l’Heure adviendra. »
[Authentique] - [Rapporté par Muslim]

L'explication

L’apparition de l’Imposteur (« Ad-Dajâl ») [nommé aussi l’Antéchrist et le Faux-Messie], compte parmi les signes majeurs de la fin du monde. Cette apparition consiste en ce qui est cité dans ce hadith et relève des choses de l’Invisible auxquelles il est obligatoire d'apporter foi, tout comme il est obligatoire de déclarer cela véridique tel que nous en a informé le Prophète (sur lui la paix et le salut). Les caractéristiques de cet imposteur ont été évoquées de façon complète, de sorte à ce que rien n’échappe au musulman le concernant. Allah lui a accordé des capacités incroyables et [le pouvoir de faire] des choses extraordinaires afin de mettre les gens à l’épreuve. Il parcourra toute la Terre, à l’exception de La Mecque et Médine et la fin de son histoire se produira avec Jésus (paix sur lui). Après lui, apparaîtront Gog et Magog, qui empliront la Terre de mal et de corruption. Ils font également partie des signes de la fin du monde. Le Prophète d’Allah, Jésus (paix sur lui) et les croyants supplieront Allah, Exalté soit-Il, qui les débarrassera d’eux. Après ces grands évènements, l’Heure finale adviendra, mais auparavant Allah, Exalté soit-Il, aura repris les âmes de Ses serviteurs croyants afin que la fin du monde se produise sur les pires des créatures.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions