عن أبي هريرة -رضي الله عنه- قال: جاء رجلٌ إلى النبيِّ -صلى الله عليه وسلم- فقال: إني مجهودٌ، فأرسل إلى بعضِ نسائِه، فقالت: والذي بعثك بالحقِّ ما عندي إلا ماءٌ، ثم أرسل إلى أخرى، فقالت مثلَ ذلك، حتى قُلْنَ كلهن مثلَ ذلك: لا والذي بعثك بالحقِّ ما عندي إلا ماءٌ. فقال النبيُّ -صلى الله عليه وسلم-: "من يُضيفُ هذا الليلةَ؟"، فقال رجلٌ من الأنصار: أنا يا رسولَ اللهِ، فانطلقَ به إلى رحلِه، فقال لامرأته: أكرِمِي ضيف رسول الله -صلى الله عليه وسلم-. وفي رواية قال لامرأته: هل عندك شيءٌ؟، فقالت: لا، إلا قوتَ صِبيَاني، قال: فعَلِّليهم بشيءٍ، وإذا أرادوا العشاءَ فنوّمِيهم، وإذا دخلَ ضيفُنا فأطفِئي السِّراجَ، وأرِيهِ أنَّا نَأكلُ، فقعدوا وأكلَ الضيفُ، وباتا طاويين، فلمَّا أصبحَ غدا على النبيِّ -صلى الله عليه وسلم- فقال: "لقد عَجِبَ اللهُ من صَنِيعِكما بضَيفِكما الليلةَ".
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate : « Un homme est venu au Prophète (sur lui la paix et le salut) et lui a dit : « Je suis harassé ! » Alors, il l’envoya à l’une de ses femmes, qui a dit : « Par Celui qui t’a envoyé avec la vérité ! Je n’ai que de l’eau ! » Il l’envoya à une autre, qui répondit la même chose et, finalement, elles répondirent toutes la même chose : « Par Celui qui t’a envoyé avec la vérité ! Je n’ai que de l’eau ! » Alors, le Prophète (sur lui la paix et le salut) a demandé : « Qui souhaite accueillir celui-ci cette nuit ? » Un homme parmi les Anṣârs répondit : « Moi ! Ô Messager d’Allah ! » L’homme partit chez lui et dit à sa femme : « Fais honneur à l’invité du Messager d’Allah ! » Et dans une version, il a dit à sa femme : « As-tu quelque chose ? » Elle répondit : « Non, juste de quoi nourrir mes enfants ! » Il a dit : « Occupe-les avec quelque chose et lorsqu’ils voudront manger, fais-les dormir ! Puis, lorsque notre invité viendra, éteins la lampe et laisse-le croire que nous mangeons. » Lorsqu’ils prirent place à table, l’invité mangea donc tandis que tous deux, ainsi que leurs enfants, passèrent la nuit affamés. Au matin, il alla à la rencontre du Prophète (sur lui la paix et le salut) qui lui a alors dit : « Allah s’est étonné de la façon dont vous avez agi, cette nuit, avec votre hôte. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Un homme est venu voir le Prophète (sur lui la paix et le salut) pour lui dire : « Je suis en difficulté, à cause de la pauvreté et de la faim ! » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) envoya alors quelqu’un à l’une de ses femmes qui a dit : « Par Allah ! Je n’ai que de l’eau ! » Il l’envoya alors à une autre qui répondit la même chose. Il l’envoya ainsi à chacune de ses femmes qui répondirent toutes la même chose. Alors, le Prophète (sur lui la paix et le salut) demanda : « Qui peut accueillir cet homme ce soir ? » Un homme parmi les Anṣârs répondit : « Moi, je l’accueillerai, ô Messager d’Allah ! » Ce dernier partit chez lui et dit à sa femme : « As-tu quelque chose que nous puissions servir à notre hôte ? » Elle répondit : « Rien d’autre que la nourriture des enfants. » Il lui dit alors : « Occupe-les avec quelque chose et lorsqu’ils voudront manger, fais-les dormir ! » Il lui dit aussi d’éteindre les lampes, si bien que leur invité pensa qu’ils mangeaient avec lui. Celui-ci a donc mangé à sa faim tandis que l’homme et sa femme ont passé la nuit sans avoir mangé pour honorer l’invité du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut). Au matin, l’homme s’en est allé à la rencontre du Prophète (sur lui la paix et le salut) et ce dernier l’a alors informé qu’Allah s’était étonné de la façon dont lui et sa femme avaient agi hier soir avec leur invité. Ici, l’étonnement doit être compris dans son sens littéral, puisque l’homme a agi de façon étonnante. C'est un étonnement d’approbation et non de réprobation. C’est-à-dire qu'Allah, à Lui la puissance et la grandeur, a apprécié et approuvé leur façon d'agir cette nuit-là.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions