عن عبد الله بن عمرو -رضي الله عنهما- أن رسول الله -صلى الله عليه وسلم- خطب يوم الفتح فقال: «ألا إن كل مَأْثُرَة كانت في الجاهلية من دم أو مال تُذْكَرُ وَتُدْعَى تحت قدمي، إلا ما كان من سِقَايَةِ الحاج، وسِدَانَة البيت» ثم قال: «ألا إن دِيَةَ الخطإ شِبْه العمد ما كان بالسَّوْطِ والعَصَا مِائة من الإبل: منها أربعون في بُطُونِهَا أولادُهَا».
[صحيح.] - [رواه أبوداود والنسائي وابن ماجه والدارمي وأحمد.]
المزيــد ...

'Abdallah Ibn 'Amr ( qu'Allah les agrée ) relate que le Messager d'Allah ( paix et salut sur lui ) a donné un sermon le jour de la libération de la Mecque ( Al Fath ) et dit : " Sachez que tout mérite évoqué ou réclamé , datant de la période préislamique , au sujet de sang versé ou de biens est sous mes pieds , à l'exception de l'approvisionnement en eau des pèlerins et de la garde de la Maison sacrée . " Puis il dit : " Le prix du sang pour l'homicide involontaire semblable à l'homicide volontaire , au moyen d'un fouet ou d'un bâton , est de cent chameaux dont quarante chamelles pleines ( qui sont en gestation ) . "
[Authentique] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par An-Nassâ'î - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad - Rapporté par Ad-Dârimî]

L'explication

Le Messager d'Allah ( paix et salut sur lui ) informa lors du sermon qu'il donna le jour de la libération de la Mecque ( Al Fath ) que tout mérite évoqué ou réclamé , faisant partie des nobles comportements et objets de fierté durant la période préislamique , est faux et vil à l'exception de l'approvisionnement en eau des pèlerins , de l'activité au service de la Maison sacrée et de ses visiteurs . En effet , cela reste valable comme dans le passé ; la garde de la Maison sacrée était sous la responsabilité de la tribu de Banî Abd Ad Dâr et l'approvisionnement en eau ( des pèlerins ) était à la charge de Banî Hâshim comme leur a approuvé le Messager d'Allah ( paix et salut sur lui ) . Puis , il mentionna que le prix du sang pour l'homicide involontaire ( semblable à l'homicide volontaire ) qui consiste à avoir l'intention de frapper quelqu'un avec un objet généralement non mortel , tel un fouet ou un bâton , a un prix de sang aggravé de cent chameaux dont quarante chamelles pleines .

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions