عن أبي هريرة - رضي الله عنه- مرفوعاً: «من أنْفَق زوْجَيْن في سَبيل الله نُودِي من أبْوَاب الجنَّة، يا عبد الله هذا خَيْرٌ، فمن كان من أهل الصلاة دُعِي من باب الصلاة، ومن كان من أهل الجِهاد دُعِي من باب الجِهاد، ومن كان من أهل الصيام دُعِي من باب الرَّيَّانِ، ومن كان من أهل الصَّدَقة دُعِي من باب الصَّدَقة» قال أبو بكر -رضي الله عنه-: بأبي أنت وأمي يا رسول الله! ما على من دُعِي من تلك الأبواب من ضَرورة، فهل يُدْعَى أحَدٌ من تلك الأبواب كلِّها؟ فقال: «نعم، وأرْجُو أن تكون منهم».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Quiconque dépense une chose en double exemplaire, dans le sentier d’Allah, sera appelé depuis les portes du Paradis : « Ô serviteur d’Allah ! Ceci est bien meilleur ! » Ainsi, celui qui était parmi les gens de la prière sera appelé par la porte de la prière. Celui qui figurait parmi les gens du combat sera appelé par la porte du combat. Celui qui faisait partie des jeûneurs sera appelé par la porte : « Ar-Rayyân ». Celui qui était du nombre des donateurs sera appelé par la porte de l’aumône. » Abû Bakr (qu’Allah l’agrée) dit alors : « Que mon père et ma mère te servent de rançon, ô Messager d'Allah ! Il n’y a nulle gêne à ce quelqu’un soit appelé par l’une de ces portes. Mais y en a-t-il qui seront appelés par toutes ces portes ? » Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) répondit alors : « Oui ! Et j’espère que tu seras l’un d’entre eux. »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Quiconque dépense une chose en double exemplaire, comme de la nourriture, des habits, des moyens de locomotion, de l’argent, ou autres, tout en recherchant la satisfaction d’Allah sera appelé par les Anges depuis les portes du Paradis. Ils lui souhaiteront la bienvenue et lui diront : « Tu as accompli beaucoup de bien pour lequel tu seras amplement récompensé aujourd’hui. » Ceux qui priaient beaucoup seront appelés par la porte de la prière et entreront par elle. Ceux qui figuraient parmi les gens du combat seront appelés par la porte du combat. Ceux qui auront fait beaucoup d’aumônes seront appelés par la porte de l’aumône et entreront par elle. Quant à ceux qui jeûnaient beaucoup, les Anges les inviteront à entrer par la porte appelée : « Ar-Rayyân » qui signifie : « celle qui étanche la soif », car les jeûneurs se privaient de boire de l’eau et ressentaient une grande soif, encore plus lors des longues journées de chaleur estivale. Ainsi, pour cette soif qu’ils auront ressentie, ils seront récompensés et la leur sera étanchée pour toujours dans le Paradis où ils entreront par cette porte. Lorsque Abû Bakr (qu’Allah l’agrée) entendit cette parole du Prophète (sur lui la paix et le salut), il dit : « Que mon père et ma mère te servent de rançon, ô Messager d’Allah ! Il n’y a nulle gêne à ce quelqu’un soit appelé par l’une de ces portes. Mais y en a-t-il qui seront appelés par toutes ces portes ? Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) lui répondit alors : « Oui ! Et j’espère que tu seras l’un d’entre eux. »

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Portugais Swahili
Présentation des traductions