عن فَضَالَةُ بنُ عُبَيْدٍ وسلمان الفارسي وعقبة بن عامر الجهني -رضي الله عنهم- مرفوعاً: «كُلُّ مَيِّتٍ يُخْتَمُ على عَمَلِهِ إلا الُمرَابِطَ في سبيل الله، فإنه يَنْمِي لَهُ عَمَلَهُ يوم القيامة، ويُؤَمَّنُ فتنة القبر».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والترمذي وأحمد من حديث فضالة -رضي الله عنه-.]
المزيــد ...

Fadâlah Ibn 'Ubayd, Salmân Al Fârisî et 'Uqbah Ibn 'Âmir Al Juhaynî - qu'Allah les agrée tous - rapportent d'une manière remontant [directement] au Messager d'Allah - paix et salut sur lui - : " Les œuvres de l'homme s'achèvent à sa mort à l'exception de celui qui meurt en montant la garde au service d'Allah. Les œuvres de ce dernier, en effet, ne cessent de croître jusqu'au Jour de la Résurrection, et il sera préservé des épreuves de la tombe. "

L'explication

L’œuvre du défunt s'interrompt à sa mort. Aucune nouvelle récompense ne lui est alors consignée excepté celui qui monte la garde dans le sentier d'Allah et qui surveille les frontières musulmanes. En effet, Allah l’honore en perpétuant la récompense de son œuvre et en le préservant de l’épreuve de la tombe de sorte que les deux Anges ne le questionnent pas.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions