عن قيس بن طلق، قال: زارنا طلْق بن علي في يوم من رمضان، وأَمْسى عندنا، وأفطر، ثم قام بنا الليلة، وأَوْتَرَ بنا، ثم انحدر إلى مسجده، فصلى بأصحابه، حتى إذا بقي الوتر قَدَّمَ رجلا، فقال: أَوْتِرْ بأصحابك، فإني سمعت النبي -صلى الله عليه وسلم- يقول: «لا وِتْرَانِ في ليلة».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والترمذي والنسائي وأحمد.]
المزيــد ...

Qays ibn Ṭalq relate : « Un jour de Ramaḍân, Ṭalq ibn 'Ali nous visita. Il passa la soirée et rompit le jeûne chez nous avant de nous diriger dans la prière nocturne et dans le Witr. Ensuite, il s'est rendu à sa mosquée et dirigea ses compagnons dans la prière nocturne. Quand il ne restait plus que le Witr, il fit avancer un homme et dit : « Dirige tes compagnons dans le Witr, car j'ai entendu le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) dire : « Il n’y a pas deux Witr dans une même nuit. »
[Authentique] - [Rapporté par At-Tirmidhî - Rapporté par An-Nassâ'î - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Dans ce noble ḥadith, l'honorable compagnon Ṭalq ibn 'Ali (qu’Allah l’agrée) nous enseigne quelque chose par l’intermédiaire de ses actes. Il a effectué le Witr avec ses proches, au début de la nuit, puis a prié avec son clan sans réitérer le Witr. En effet, [au moment du Witr,] il fit avancer quelqu'un à sa place car il avait entendu le Prophète (sur lui la paix et le salut) interdire à l'individu de faire le Witr deux fois dans une même nuit.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions