عن البراء -رضي الله عنه- قال: بعث النبي -صلى الله عليه وسلم- خالد بن الوليد إلى أهل اليمن يَدْعُوهُمْ إلى الإسلام فَلَمْ يُجِيبُوهُ، ثم إنَّ النبي -صلى الله عليه وسلم- بعث علي بن أبي طالب، وأمره أن يَقْفُلَ خالد ومن كان معه إلا رجل ممن كان مع خالد أحب أن يُعَقِّبَ مع علي -رضي الله عنه- فَلْيُعَقِّبْ معه قال البراء فَكُنْتُ مِمَّنْ عَقَّبَ مَعَهُ، فَلَمَّا دَنَوْنَا مِنَ القوم خرجوا إلينا فصلى بنا عليٌّ -رضي الله عنه- وَصَفَّنَا صَفًّا واحدا، ثم تقدَّم بين أيدينا، فقرأ عليهم كتاب رسول الله -صلى الله عليه وسلم- فَأَسْلَمَتْ هَمْدَانُ جَمِيعًا، فكتب علي -رضي الله عنه- إلى رسول الله -صلى الله عليه وسلم- بإسلامهم، فلمَّا قرأ رسول الله -صلى الله عليه وسلم- الكتاب خَرَّ ساجدا، ثم رفع رأسه، فقال: السَّلَامُ عَلَى هَمْدَانَ، السلامُ على هَمْدَانَ.
[حسن.] - [رواه البيهقي.]
المزيــد ...

Al-Barâ‘ (qu'Allah l'agrée) a dit : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) envoya Khâlid ibn Al-Walîd (qu'Allah l'agrée) aux habitants du Yémen afin de les appeler à embrasser l'islam, mais ils ne répondirent pas à son appel. Ensuite, le Prophète (sur lui la paix et le salut) envoya 'Ali ibn Abî Ṭâlib (qu'Allah l'agrée) remplacer Khâlid et ses hommes, sauf l’un seul d'entre eux, afin qu'il puisse retourner avec lui chez les habitants. Al-Barâ‘ (qu'Allah l'agrée) a dit : « Je faisais partie des gens qui retournèrent avec 'Alî (qu'Allah l'agrée), et lorsque nous nous approchâmes du peuple, ils sortirent à notre rencontre. 'Alî (qu'Allah l'agrée) nous aligna en une seule rangée et dirigea notre prière en se mettant devant nous et en lisant le Livre d'Allah. Lorsqu'ils entendirent la Parole d'Allah, la tribu toute entière de Hamdân embrassa l'islam. 'Alî ibn Abi Ṭâlib (qu'Allah l'agrée) adressa une missive au Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) l'informant qu'ils avaient embrassé l'islam. Après avoir lu le message, le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) tomba prosterné, puis releva sa tête et déclara : « Que la paix soit sur Hamdân ! Que la paix soit sur Hamdân ! »

L'explication

Ce ḥadith indique que le Prophète (sur lui la paix et le salut) avait l'habitude de se prosterner le front sur le sol par gratitude envers Allah lorsqu'il apprenait une bonne nouvelle. Et comme exemple, il y a l'histoire qui se déroula avec 'Alî ibn Abi Ṭâlib (qu'Allah l'agrée) lorsqu'il l'envoya au Yémen afin d'y appeler le peuple à l'islam après qu'il ait refusé l'appel de Khâlid ibn Al-Walîd (qu'Allah l'agrée). Quand 'Alî (qu'Allah l'agrée) les appela à l'islam, la tribu entière de Hamdân embrassa l'islam par son intermédiaire ; 'Alî ibn Abi Ṭâlib (qu'Allah l'agrée) envoya alors une lettre au Prophète (sur lui la paix et le salut) l'informant de cet heureux évènement et il (sur lui la paix et le salut) se prosterna aussitôt, par gratitude envers Allah, Exalté soit-Il.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le persan
Présentation des traductions