عن زياد بن علاقة قال: صَلَّى بِنَا المغيرة بنُ شُعْبَةَ فَنَهَضَ في الركعتين، قلنا: سبحان الله، قال: سبحان الله وَمَضَى، فَلَمَّا أَتَمَّ صَلَاتَهُ وَسَلَّمَ، سَجَدَ سَجْدَتَيِ السَّهْوِ، فَلَمَّا انْصَرَفَ، قَالَ: «رَأَيْتُ رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يَصْنَعُ كَمَا صَنَعْتُ».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والترمذي وأحمد والدارمي.]
المزيــد ...

Ziyâd ibn ‘Alâqah relate : « Al-Mughîrah ibn Shu’bah nous dirigea en prière et se leva après les deux unités de prières. Nous dîmes : "Gloire et Pureté à Allah !" Il dit à son tour : "Gloire et Pureté à Allah !" et continua. A la fin de sa prière et après avoir fait la salutation finale, il fît les deux prosternations de la distraction. Lorsqu’il s’en alla, il dit : "J’ai vu le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) agir comme je viens de faire !" »
[Authentique] - [Rapporté par At-Tirmidhî - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad - Rapporté par Ad-Dârimî]

L'explication

Ce récit explique qu’Al-Mughîrah ibn Shu’bah (qu’Allah l’agrée) fut distrait pendant sa prière et oublia de s’asseoir pour le premier témoignage. Les fidèles derrière dirent : « SubḥânaLlâh ! » - Gloire et Pureté à Allah ! - [afin de lui indiquer son erreur]. Il se rendit compte de son erreur mais continua sa prière. Après la salutation finale, il se prosterna deux fois pour cet oubli et attribua cette pratique au Prophète (sur lui la paix et le salut). Cependant, le plus correct est de faire la prosternation de la distraction avant la salutation, comme mentionné dans le récit authentique de la tradition Prophétique rapporté par ‘Abdullah ibn Mâlik ibn Buḥaynah, dans les recueils Al-Bukhârî et Muslim.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions