عن أبي رافع أن أبا هريرة -رضي الله عنه- قرأ لهم: «إذا السماء انْشَقَّتْ» فسجد فيها، فلما انصَرَفَ أخبرهم أن رسول الله -صلى الله عليه وسلم- سجد فيها.
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Râfi’ relate qu'Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) leur a récité : {( Quand le ciel se déchirera )} et fit une prosternation. lorsqu'il s’en alla, il les informa qu’il avait vu le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) faire de même.
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate qu’il a lu la sourate : « La déchirure » [Coran : 84], et qu’il s’y est prosterné lorsqu’il atteignit la parole d’Allah, Exalté soit-Il : {( Et à ne pas se prosterner quand le Coran leur est récité ? )} « On l’interpella à ce sujet » : ce qui signifie qu'Abû Râfi’ (qu’Allah l’agrée) lui reprocha de l’avoir fait. Dans une autre version, Abû Râfi’ (qu’Allah l’agrée) demanda [explicitement] : « Je dis alors : "Quelle est cette prosternation ? » Il a eu cette réaction car il avait été rapporté du Prophète (sur lui la paix et le salut) qu’il ne s’était plus prosterné dans le Mufaṣṣal (dernière partie du Coran), depuis qu’il avait émigré à Médine. Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) lui dit alors : « Si je n’avais pas vu le Prophète (sur lui la paix et le salut) se prosterner, jamais je ne l’aurai fait ! » : je ne me suis prosterné que pour suivre son exemple (sur lui la paix et le salut).

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions