عن ابن عباس -رضي الله عنهما-، أنه قال: كان رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يعلمنا التشهد كما يعلمنا السورة من القرآن فكان يقول: «التحيَّات المباركات، الصَّلَوَاتُ الطَّيِّبَاتُ لله، السلام عليك أيها النبي ورحمة الله وَبَرَكَاتُهُ، السلام علينا وعلى عباد الله الصالحين، أشهد أَنْ لَا إِلَهَ إِلَّا اللهُ، وأشهد أنَّ محمَّدا رسول الله» وفي رواية ابن رُمْحٍ كما يُعلِّمنا القرآن.
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

Abdallah ibn 'Abbâs (qu'Allah l'agrée, lui et son père) a dit : « Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) nous enseignait le « Tashahud » comme il nous enseignait une sourate du Coran. Il disait : « Les salutations bénies et les belles prières reviennent à Allah. Que le salut te soit adressé, ô Prophète, ainsi que la Miséricorde d'Allah et Ses Bénédictions ! Je témoigne qu'il n'y a de divinité en droit d'être adoré qu'Allah et je témoigne que Muḥammad est le Messager d'Allah. » Et dans la version de Ibn Ramḥ (qu'Allah l'agrée) : « ...comme il nous enseignait le Coran. »
[Authentique] - [Rapporté par Muslim]

L'explication

Ce noble hadith indique clairement la formule du « Tashahud » et aussi que le Prophète (sur lui la paix et le salut) désirait ardemment l'enseigner aux Compagnons comme il leur enseignait les versets du Coran. Cette formule est : « Les salutations bénies et les belles prières reviennent à Allah. Que le salut te soit adressé, ô Prophète, ainsi que la Miséricorde d'Allah et Ses Bénédictions ! Je témoigne qu'il n'y a de divinité en droit d'être adoré qu'Allah et je témoigne que Muḥammad est le Messager d'Allah. » En effet, elle ressemble à la célèbre formule de 'Abdullah ibn Mas'ud (qu'Allah l'agrée), hormis la différence d'ajout du terme « bénies » et de la suppression de la conjonction « et » entre les deux mots suivants. De plus, il est légiféré d'employer les différentes formulations du « Tashahud » qui ont été rapportées.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions