عن خالد بن عُرْفُطَةَ -رضي الله عنه- قال: قال لي رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: "يا خالد إنها ستكون بَعْدِي أَحْدَاثٌ وفِتَنٌ واختلاف، فَإِنِ اسْتَطَعْتَ أن تكون عبد الله المقتول لا القاتل فَافْعَلْ".
[صحيح.] - [رواه أحمد.]
المزيــد ...

D'après Khâlid ibn 'Urfutah - qu'Allah l'agrée - celui-ci a dit : le Messager d'Allah - paix et salut sur lui - m'a dit : " Ô Khâlid ! Certes, après moi, il y aura des évènements, des troubles et des divergences. Si tu peux être un serviteur d'Allah tué et non le tueur, alors sois-le ! "
[Authentique] - [Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Le Prophète paix et salut sur lui a informé Khâlid ibn ‘Urfutah qu’il y aura dans le futur des divergences, des guerres et des troubles de telle sorte qu’il n’y aura pas dans la communauté un imam qui la conduit et la dirige à la base ou qu’il y aura dans chaque contrée un gouverneur. Il se produira donc entre eux des troubles et il y aura entre eux des guerres fratricides. Il lui a donc ordonné de s’écarter de tout trouble, de se retenir, de s’abstenir et de ne pas y participer. Et s’il devait être tué injustement, alors cela serait un bien pour lui plutôt que de tuer un musulman. Il lui a donc dit de rester chez lui ou [mieux] de quitter directement ce pays de trouble. Toutefois, les preuves indiquent et prouvent qu’en temps de trouble la personne doit défendre sa personne, sa famille et ses biens. Et ainsi, s’il tue quelqu’un ou est tué, alors il est excusé dès lors [où bien sûr] cela n’entraine pas [plus] de désordre et de trouble. Maintenant, si la parole des musulmans est unie sous [la bannière d’] un seul imam, qu’il soit juste ou inique, puis des rebelles ayant un pouvoir de résistance viennent à se rebeller contre lui et veulent séparer cette obéissance et se révolter contre le dirigeant, alors celui-ci doit s’entretenir avec eux et les faire revenir. S’ils refusent d’obéir et intimident les musulmans, alors le dirigeant doit les combattre afin de repousser leur mal. Quant au peuple, il doit se tenir avec lui [à ses côtés] et combattre ces insurgés jusqu’à les rendre loyaux et les faire revenir à l’ordre d’Allah et à l’obéissance [du dirigeant], et peu importe que ces insurgés soit des oppresseurs ou des Khawârij (ou Kharidjites).

La traduction: L'anglais L'urdu Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions