عن أبي الخطاب قتادة، قال: قُلْتُ لأَنَسٍ: أكَانَتِ المصَافَحَةُ في أصْحَابِ رسولِ الله -صلى الله عليه وسلم-؟، قَالَ: نَعَم.
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Abû Al-Khaṭṭâb Qatâdah demanda à Anas (qu’Allah les agrée) : « Est-ce que les Compagnons (qu’Allah les agrée) du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) se serraient la main ? - Il répondit : Oui. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bûkhârî]

L'explication

Sa parole : « Est-ce que les Compagnons (qu’Allah les agrée tous) du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) se serraient la main ? » Signifie : le fait de se serrer la main était-il attesté et pratiqué parmi les compagnons lors de leur rencontre après qu’ils se soient salués afin de rajouter encore plus d’affection et générosité ? Le serrage de main se fait avec la main droite. Suite à quoi les péchés des deux personnes sont pardonnés avant qu’elles ne se séparent. Ceci prouve le mérite de serrer la main aux personnes que l’on rencontre et avec lesquelles on discute ou autre. Cependant, cette pratique des Compagnons (qu’Allah les agrée tous) ne s'appliquait pas aux rencontres brèves telles que celles que l'on fait dans les marchés. Cela signifie que lorsque tu passes devant les gens au marché, par exemple, les saluer [sans pour autant leur serrer la main] te suffit.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions