عن عبد الله بن زيد بن عَاصِم المازِنِي -رضي الله عنه- قال: «خرج النبي -صلى الله عليه وسلم- يَسْتَسْقِي، فتَوَجَّه إلى القبلة يدْعو، وحَوَّل رِدَاءه، ثم صلَّى ركعتين، جَهَرَ فيهما بالقِراءة». وفي لفظ «إلى الْمُصَلَّى».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

‘Abdullâh ibn Zayd ibn ‘Âṣim Al-Mâzinî (qu’Allah l’agrée) relate : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) sortit pour effectuer la prière de demande de pluie. Il se tourna en direction de La Mecque et fit des invocations. Puis il retourna son pardessus et pria deux unités de prière en récitant à voix haute. » Dans une autre version, il est dit : « Il se dirigea vers un endroit réservé pour la prière. »

L'explication

Afin que les êtres humains multiplient les invocations pour Lui Seul, et afin qu’ils L’évoquent, Allah, Exalté soit-Il, les met à l’épreuve par différents moyens. Ainsi, à l’époque du Prophète (sur lui la paix et le salut), la terre fut frappée de sécheresse. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) sortit alors avec les musulmans, à l’endroit réservé pour la prière du ‘Îd, en plein air, pour implorer Allah, Exalté soit-Il, de faire tomber la pluie. Une façon pour eux de manifester ouvertement leur dépendance envers Allah, Exalté soit-Il, en L’implorant et en Le suppliant. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) se tourna alors en direction de la Mecque, une cause pour que l’invocation soit exaucée, et commença à invoquer Allah afin qu’Il fasse tomber la pluie sur les musulmans et qu’Il les débarrasse de la sécheresse qui les a touchés. Ensuite pour symboliser leur changement d’état, de l’aridité à la fertilité, et pour faire preuve d’optimisme, il retourna son pardessus et le mit à l’envers. Puis il dirigea la prière de demande de pluie ; et comme c’est une prière qui s’accomplit en groupe, il récita à voix haute.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions