عن عائشة -رضي الله عنها- قالت: « خَسَفَتِ الشمس على عهد رسول الله -صلى الله عليه وسلم- فصَلَّى رسول الله -صلى الله عليه وسلم- بالناس. فأطال القيام، ثم ركع، فأطال الركوع، ثم قام، فأطال القيام -وهو دون القيام الأول- ثم ركع، فأطال الركوع -وهو دون الركوع الأول- ثم رفع فأطال القيام -وهو دون القيام الأول- ثم سجد، فأطال السجود، ثم فعل في الركعة الأخرى مثل ما فَعَل في الرَّكعة الأولى، ثم انصرف، وقد تَجَلَّتْ الشمس، فخَطَب الناس، فحَمِد الله وأَثْنَى عليه، ثُمَّ قال: إِنَّ الشَّمس والقمَر آيَتَان مِن آيات الله، لا ينْخَسِفَانِ لموت أحد ولا لِحَيَاته، فَإِذا رَأَيتُم ذلك فَادْعُوا اللَّه وكَبِّرُوا , وصَلُّوا وتَصَدَّقُوا. ثم قال: يا أُمَّة مُحمَّد، واللهِ ما من أحد أغْيَرُ من الله أن يَزْنِيَ عبده أو تَزْنِيَ أَمَتُهُ. يا أُمَّةَ محمد، والله لو تعلمون ما أعلم لَضَحِكْتُمْ قليلا ولَبَكَيْتم كثيرا». وفي لفظ: «فاسْتَكَمَل أَرْبَع رَكَعَاتٍ وَأَرْبَع سَجَدَاتٍ».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

ʽÂ’ishah (qu’Allah l’agrée) relate : « Il y eut une éclipse de soleil à l'époque du Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) et il dirigea alors les gens en prière. Il se tint debout longtemps, puis s'inclina et resta incliné longtemps, puis se releva et se tint debout longtemps - mais moins que la première fois - puis il s'inclina et resta incliné longtemps - mais moins que la première fois. Ensuite, il se prosterna et resta prosterné longtemps, avant de faire dans le deuxième cycle la même chose que ce qu’il avait fait dans le premier. Il conclut la prière, alors que soleil était dégagé, puis prononça un discours. Il loua Allah et fit ses éloges, puis dit : « Le soleil et la lune sont deux des signes d'Allah, ils ne s'éclipsent ni pour la mort ni pour la naissance de qui que ce soit. Lorsque vous voyez cela se produire, invoquez Allah, prononcez le « takbîr », faites la prière et donnez l'aumône. » Il dit ensuite : « Ô, peuple de Muḥammad ! Personne n'est plus jaloux qu'Allah quand son serviteur ou sa servante commet la fornication. Ô, peuple de Muḥammad ! Si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et pleureriez beaucoup ». Dans une version : « Il a donc accompli quatre inclinaisons et quatre prosternations ».

L'explication

Il y eut une éclipse de soleil à l'époque du Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) et comme l'éclipse n'est pas un phénomène habituel, il les dirigea pour accomplir une prière qui fut inhabituelle dans sa forme et sa mesure. Il se leva pour prier devant les gens et resta longtemps debout, puis s'inclina et resta longtemps incliné. Ensuite, il se tint debout de nouveau et récita longtemps, mais moins longtemps que dans la première récitation, puis s'inclina et resta longtemps incliné, mais moins longtemps que dans la première inclinaison. Ensuite, il se prosterna et resta longtemps prosterné. Dans le deuxième cycle, il fit la même chose que dans le premier, mais en prenant moins de temps. Ainsi, chaque pilier de la prière était plus court que celui qui le précédait et il accomplit quatre inclinaisons et quatre prosternations en deux cycles. Il termina ensuite la prière, quand le soleil était dégagé. Comme il en avait l'habitude lors des événements, il prononça un discours. Il loua Allah et fit ses éloges, puis il exhorta les gens. Par ailleurs, il se trouva que ce jour d'éclipse fut également le jour de la mort de son fils Ibrâhîm, ce qui fit dire à quelques personnes : le soleil s'est éclipsé pour la mort d'Ibrâhîm, comme ils le disaient dans l'ère préislamique, quand ils croyaient que le soleil ne s'éclipse que pour la mort ou la naissance d'une personne éminente. Le Prophète (sur lui la paix et le salut), par conséquent, mû par sa bienveillance et son souci de transmettre son message comme il se devait, voulut éliminer ces fausses croyances qui subsistaient encore dans leurs esprits et qui ne reposent ni sur un texte authentique, ni sur une réflexion saine. Il voulut leur montrer la raison pour laquelle le soleil et la lune s'éclipsent et dit, dans son discours : le soleil et la lune sont deux des signes d'Allah, qui ne s'éclipsent ni pour la mort, ni pour la naissance de qui que ce soit, c'est simplement Allah qui les conduit par sa toute-puissance, pour susciter la peur chez Ses serviteurs et leur rappeler Ses bienfaits. Quand vous voyez cela se produire, hâtez-vous de vous tourner vers Allah, Exalté soit-Il, pour vous repentir et revenir vers Lui. Invoquez-Le, clamez Sa grandeur, faites la prière et donnez l'aumône, car cela protège contre l'arrivée des malheurs et repousse les châtiments qui sont descendus. Ensuite, il commença à leur citer certains grands péchés, comme la fornication, qui corrompt les sociétés et les comportements, et qui attire la colère et le châtiment divin. Il jure, dans cette exhortation, lui, le véridique qui a reçu la vérité, en disant : « Ô, peuple de Muḥammad ! Personne n'est plus jaloux qu'Allah quand son serviteur ou sa servante commet la fornication. » Ensuite, il leur dit qu'ils n'ont qu'une faible connaissance du châtiment d'Allah et que s'ils connaissaient ce qu'il connait à ce sujet, ils seraient pris de peur, ne riraient que très peu pour se réjouir, pleureraient beaucoup et se feraient beaucoup de soucis. Mais Allah, par Sa Sagesse, leur a caché cela.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions