عن جابرٍ -رضي الله عنه-: أَنَّ رسولَ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- دَخَلَ يومَ فَتْحِ مَكَّةَ وعليه عِمَامَةٌ سَوْدَاءُ. عن أبي سعيدٍ عمرو بنِ حُرَيْثٍ -رضي الله عنه- قال: كَأَنِّي أَنْظُرُ إلى رسولِ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- وعليه عِمَامَةٌ سَوْدَاءُ، قَدْ أَرْخَى طَرَفَيْهَا بَيْنَ كَتِفَيْهِ. في رواية: أَنَّ رسولَ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- خَطَبَ النَّاسَ، وعليه عِمَامَةٌ سَوْدَاءُ.
[صحيح.] - [رواه مسلم بروايتيه.]
المزيــد ...

Jâbir (qu'Allah l'agrée) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) entra coiffé d'un turban noir, le jour de la conquête de la Mecque. Abu Sa'îd 'Amr ibn Ḥurayth (qu'Allah l'agrée) a dit : « C’est comme si je voyais encore le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) sur le minbar, coiffé d'un turban noir dont il avait laissé pendre les deux extrémités entre ses épaules. » Et dans une autre version : « Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) donna un sermon aux gens en étant coiffé d'un turban noir. »

L'explication

Dans le ḥadith de Jâbir (qu'Allah l'agrée), il informe que le Prophète (sur lui la paix et le salut) entra coiffé d'un turban noir, le jour de la conquête de la Mecque. Cela prouve qu'il est autorisé de porter des habits noirs. Et dans une autre version : « Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) donna un sermon aux gens en étant coiffé d'un turban noir. » Cela prouve qu'il est permis de donner un prêche en étant habillé en noir, même si le blanc est préférable comme cela a été mentionné dans le ḥadith authentique : « Vos meilleurs habits sont ceux de couleur blanche. » Par conséquent, même s’il est préférable de s'habiller en blanc, les prédicateurs peuvent s'habiller en noir lors de leur exhortation car le port du turban noir évoqué dans ce ḥadith sert à prouver la permission de mettre des habits noirs. Quant à la parole de 'Amr Ibn Ḥurayth (qu'Allah l'agrée) qui dit : « Il me semble encore voir le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) sur le minbar, coiffé d'un turban noir dont il avait laissé pendre les deux extrémités entre ses épaules. » prouve qu'il est autorisé de porter un turban noir et de laisser pendre les deux extrémités entre les épaules.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions