عن عَائِشَة -رضي الله عنها- قالت: (لقد كان رسولُ الله -صلى الله عليه وسلم- يُصَلِّي الفَجر، فَيَشهَدُ معه نِسَاء مِن المُؤمِنَات، مُتَلَفِّعَاتٍ بِمُرُوطِهِنَّ، ثم يَرجِعْن إلى بُيُوتِهِنَّ مَا يُعْرِفُهُنَّ أحدٌ من الغَلَس).
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

ʽÂ'ishah (qu’Allah l’agrée) dit : « Lorsque le Messager d’Allah (sur lui la paix et la paix) priait la prière de l'aube (« ṣalât al-fajr »), des femmes parmi les croyantes assistaient [à la prière] avec lui. Elles étaient enveloppées dans leurs vêtements et rentraient ensuite chez elles. L’obscurité faisait qu’on ne les reconnaissait pas. »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

ʽÂ'ishah (qu’Allah l’agrée) raconte que les épouses des compagnons, s’enveloppaient dans leurs habits et assistaient à la prière de l'aube (« ṣalât al-fajr ») avec le Prophète (sur lui la paix et le salut). Puis elles retournaient chez elles, au moment où la lumière et l’obscurité se mélangeaient, sauf que celui qui les observait ne pouvait les reconnaître, à cause de l’obscurité encore trop présente. Il y a en cela ce qui indique que l'accomplissement de la prière de l'aube (« ṣalât al-fajr ») [avait eu lieu] au début de son temps.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Ouïghour kurde Haoussa Portugais
Présentation des traductions