عن أبي هريرة -رضي الله عنه- قال: سمعتُ رسولَ اللهِ - صلى الله عليه وسلم - يقولُ: (يتركون المدينة على خير ما كانت، لا يَغْشَاهَا إلا العَوَافِي يريد -عوافي السِّباع والطير-، وآخِر من يُحْشَرُ راعيان من مُزَيْنَةَ، يُرِيدَانِ المدينةَ يَنْعِقَانِ بغنمهما، فيَجِدَانِها وُحُوشًا، حتى إذا بلغا ثَنِيَّةَ الوَدَاعِ خَرَّا على وُجوههما).
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) relate que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Ils délaisseront Médine malgré le bien qui s'y trouvera ; seules les bêtes errant à la recherche de nourriture y entreront - c'est-à-dire les fauves et les oiseaux -. Les derniers à être menés au rassemblement seront deux bergers de Muzayna qui voudront se rendre à Médine et crieront après leurs moutons. Ils la trouveront uniquement habitée par les bêtes sauvages. Une fois arrivés à la colline de l'adieu, ils tomberont face contre terre. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Le noble Prophète (sur lui la paix et le salut) nous informe dans ce hadith que Médine (qu'Allah lui ajoute honneur et grandeur) sera désertée par ses habitants à tel point que plus personne ne s'y trouvera, si ce n'est les fauves et les oiseaux. Ceci se produira vers la fin du monde. Également, deux bergers de la tribu de Muzayne se rendront à Médine, criant après leurs moutons. Ils la trouveront vide et occupée par les bêtes sauvages. Ils seront les derniers à être ressuscités et quand ils arriveront sur la colline de l'adieu, ils tomberont morts.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions