عن عبد الله بن عباس -رضي الله عنهما- قال: دَفَعَ النبيُّ -صلَّى الله عليه وسلَّم- يومَ عَرَفَة فَسَمِعَ النبيُّ -صلَّى الله عليه وسلَّم- وَرَاءَهُ زَجْرًا شَدِيدًا وَضَربًا وَصَوتًا لِلإِبِل، فَأَشَارَ بِسَوطِهِ إِلَيهِم، وقال: «يَا أَيُّهَا النَّاسُ، عَلَيكُم بِالسَّكِينَةِ، فَإِنَّ البِرَّ لَيسَ بِالإيضَاعِ».
[صحيح.] - [متفق عليه: رواه البخاري بلفظه تاما، وأما مسلم فأخرج «عليكم بالسكينة».]
المزيــد ...

ʽAbdullah ibn ʽAbbâs (qu'Allah l'agrée, lui et son père) a dit : « Alors que le Prophète (sur lui la paix et le salut) était sur le point de quitter ʽArafât, il entendit derrière lui des gens qui se bousculaient violemment et se battaient ainsi que des chameaux qui blatéraient. Il pointa alors son fouet vers eux et dit : « Ô vous, les gens ! Faîtes preuve de quiétude ! Car la bonté ne se trouve certainement pas dans l'empressement ! »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Alors que le Prophète (sur lui la paix et le salut) quittait ʽArafât, il entendit derrière lui du vacarme, des coups et des cris destinés à faire accélérer les chameaux tandis que ces derniers se bousculaient et blatéraient. Cela se produisit car, à l’époque préislamique, les gens avaient pour habitude de quitter hâtivement ʽArafât. En effet, ils s’empressaient de partir avant qu’il ne fasse nuit et se mettaient alors à frapper très fort les chameaux. C’est pourquoi le Prophète (sur lui la paix et le salut) leur fit signe à l’aide de son fouet puis dit aux gens de faire preuve de tranquillité et de calme, et que ni la bonté ni le bien ne résidaient dans l’empressement et la rudesse.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Vietnamese Cinghalais Haoussa
Présentation des traductions