عن عبد الله بن عباس -رضي الله عنهما- قال: «لَمَّا قَدِم رسُول الله -صلَّى الله عليه وسلَّم- وأصحابه مكة، فقَال المُشرِكُون: إِنَّه يَقدَمُ عَلَيكُم قَومٌ وَهَنَتهُم حُمَّى يَثرِب، فَأَمَرَهُم النَّبيُّ -صلَّى الله عليه وسلَّم- أن يَرمُلُوا الأَشوَاطَ الثلاَثَة، وأن يَمشُوا ما بَين الرُّكنَين، ولم يَمنَعهُم أَن يَرمُلُوا الأَشوَاطَ كُلَّها: إلاَّ الإِبقَاءُ عَليهِم».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

ʽAbdullâh ibn ʽAbbâs relate : " Quand le messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) et ses compagnons se rendirent à la Mecque, les polythéistes dirent : " Des gens que la chaleur de Yathrib a affaiblis viennent à vous ! " Le prophète (sur lui la paix et le salut) leur ordonna alors d'accélérer le pas durant les trois premiers tours et de marcher entre les deux piliers. La seule chose qui les empêcha de marcher rapidement pendant tous les tours était le fait qu'il ne voulait pas les épuiser ".

L'explication

En l'an 6 de l'hégire, le prophète (sur lui la paix et le salut) se rendit à la Mecque pour accomplir la `umrah, accompagné d'un grand nombre de ses disciples. Les mécréants de Quraysh sortirent pour le combattre et l'empêcher d'accéder à la Kaʽba. Un accord fut donc passé entre les deux camps, dont l'une des clauses stipulait que le prophète (sur lui la paix et le salut) et ses compagnons devaient s'en retourner cette année-là, pour revenir l'année d'après afin d'accomplir la `umrah et de rester à la Mecque pendant trois jours. Ils revinrent donc l'an 7 de l'hégire pour accomplir la `umrah dite du rattrapage. En les voyant, les polythéistes dirent les uns aux autres, par haine et par mépris : " Des gens que la chaleur de Yathrib a affaiblis viennent à vous ". Quand le prophète (sur lui la paix et le salut) eut vent de leurs dires, il voulut les démentir et les exaspérer. Il ordonna à ses compagnons d'accélérer le pas, en leur disant toutefois de marcher entre le coin yéménite et le coin qui comporte la pierre noire, par bienveillance envers eux et parce que les polythéistes qui étaient montés sur le mont Qu`ayqi`ân pour regarder les musulmans faire la circumambulation ne pouvaient apercevoir ces derniers quand ils étaient entre ces deux coins. Ceci les irrita et ils dirent : " Mais ils sont telles des gazelles ! " Accélérer le pas demeura depuis une tradition prophétique, que l'on accomplit lors du tawaf de l'arrivée à la Mecque, pour se rappeler de la situation de nos prédécesseurs, pour les prendre comme exemple dans leurs nobles agisements, dans leur grande endurance et dans les oeuvres considérables qu'ils ont accomplies pour soutenir la religion et élever la parole d'Allah. Qu'Allah nous accorde de les suivre et de les prendre pour modèle.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois
Présentation des traductions