عن أنس بن مالك -رضي الله عنه- أنَّ رَجُلاً كَانَ عِند النَبِيَّ -صلى الله عليه وسلم- فَمَرَّ رَجُلٌ بِهِ، فقال: يا رسول الله، أنِّي لَأُحِبُّ هَذَا، فَقَال لَهُ النَبِيُّ -صلى الله عليه وسلم-: «أَأَعْلَمْتَهُ؟» قال: لا. قال: «أَعْلِمْهُ»، فَلَحِقَهُ، فقال: إِنِّي أُحِبُّك فِي الله، فقال: أّحَبَّك الَّذِي أَحْبَبْتَنِي لَهُ.
[صحيح.] - [رواه أبو داود والنسائي في الكبرى وأحمد.]
المزيــد ...

Anas ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’un homme était auprès du Prophète (sur lui la paix et le salut) lorsqu’un autre homme passa. L’homme [auprès du Prophète] dit alors : « Ô Messager d’Allah, j’aime beaucoup cet homme ! » - Est-ce que tu le lui as dit ? demanda le Prophète (sur lui la paix et le salut). - Non, répondit l’homme. - Dis-le lui ! dit le Prophète. L’homme partit voir l’autre et lui dit : « Je t’aime en Allah ! Il lui répondit alors : Que Celui en qui tu m’as aimé t’aime ! »
Authentique. - Rapporté par An-Nassâ'î.

L'explication

Dans ce noble hadith prophétique, on retrouve la mise en application de l’ordre du Prophète (sur lui la paix et la salut) d’informer son frère lorsqu’on l’aime. Ceci est tiré de la discussion engagée entre le Prophète (sur lui la paix et le salut) et Anas (qu’Allah l’agrée) lorsque ce dernier lui a dit : « J’aime beaucoup cet homme ! » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui a alors demandé: « Est-ce que tu le lui as dit ? » Cette question prouve que lorsque le musulman aime son frère, lui dire : « Je t’aime » fait partie de la tradition prophétique. En effet, grâce à cette phrase, il éprouvera aussi de l’amour pour son frère, car lorsqu’un homme sait qu’un autre l’aime, il l’aime à son tour, naturellement, et les cœurs ressentent et perçoivent de nombreuses choses, sans même prononcer le moindre mot. C’est comme l’a dit le Prophète (sur lui la paix et le salut) : « Les âmes sont des armées regroupées, celles d’entre elles qui se reconnaissent vivent en harmonie, et celles d’entre elles qui s’ignorent vivent dans la discorde. » Cependant, lorsque l'homme le dit de sa propre langue, cela lui ajoute certes de l'amour dans le cœur, qu'il dise donc : « Je t’aime en Allah ! »

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Vietnamese Cinghalais
Présentation des traductions