عن عبد الله بن عمر-رضي الله عنهما- «أَنَّ رَسُولَ الله -صلى الله عليه وسلم- قَسَمَ فِي النَّفَلِ: لِلْفَرَسِ سَهْمَيْنِ، وَلِلرَّجُلِ سَهْمًا».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

‘AbduLlah ibn ‘Umar - qu’Allah les agrée tous les deux [lui et son père] - relate : « Le Messager d’Allah - paix et salut sur lui - partageait le butin en donnant deux parts au cavalier et une part au fantassin. »

L'explication

‘AbduLlah Ibn ‘Umar - qu’Allah les agrée tous les deux - nous informe que le Prophète - paix et salut sur lui - distribuait le butin en donnant deux parts au cavalier et une part au fantassin. En effet, l’impact du cavalier et les dégâts qu’il cause lors du combat sont supérieurs à ceux de l’homme seul qui n’a pas de monture. Le Noble Coran fait d’ailleurs allusion à cela lorsqu’Allah - Elevé et Exalté soit-Il - dit : {Par ceux qui déferlent sur l’ennemi le matin ; qui soulèvent sur lui la poussière ; et font irruption au milieu du groupe adverse.} [Sourate : Les Coursiers (100) / verset : 3 à 5]. Ceci fait allusion aux chevaux et indique leur utilité au cours du combat. En outre, le Prophète - paix et salut sur lui - a dit : « Le bien est attaché et lié aux fronts (et aux toupets) des chevaux jusqu’au Jour de la Résurrection. » Rapporté selon cette expression par Bukhârî (n°2849) et Muslim (n°1871).

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions