عن أنس -رضي الله عنه- قال: «آخِرُ نَظْرة نَظَرْتُها إلى رسول الله -صلى الله عليه وسلم- كَشَف السِّتارة والناسُ صُفوف خَلْف أبي بكر -رضي الله عنه-، فأراد أبو بكر أنْ يَرْتَدَّ، فأشار إليهم أَنِ امكثُوا وأَلْقى السِّجْفَ، وتُوفِّي مِن آخِرِ ذلك اليوم، وذلك يومَ الإثنين».
[صحيح.] - [رواه النسائي, وأصله في مسلم.]
المزيــد ...

Anas (qu'Allah l'agrée) a dit : « Le dernier regard que j'ai porté vers le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) fut lorsqu’il tira le rideau tandis que les gens étaient en rangs derrière Abû Bakr (qu'Allah l'agrée). Abû Bakr (qu'Allah l'agrée) voulut alors reculer mais il leur indiqua de rester [à leurs places], puis il rabaissa le rideau. Il décéda à la fin de cette journée, c'était un lundi. »
Authentique. - Rapporté par An-Nassâ'î.

L'explication

La dernière fois qu'Anas (qu'Allah l'agrée) regarda le Prophète (sur lui la paix et le salut) fut lorsqu'il tira le rideau qui était entre son appartement et la mosquée. Il vit les gens, en rangs, prier derrière Abû Bakr (qu'Allah l'agrée). Ce dernier prêta alors attention à cela et crut que le Prophète (sur lui la paix et le salut) voulait sortir afin d'effectuer la prière. Abû Bakr voulut donc reculer et prier dans le rang [avec les fidèles] afin que le Prophète (sur lui la paix et le salut) vienne et dirige les gens en prière. Mais, le Prophète (sur lui la paix et le salut) leur indiqua [d'un geste] qu'il leur ordonnait de rester à leurs places et de compléter leur prière. Ensuite, il referma le rideau une autre fois. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) décéda à la fin de cette journée et ce jour était un lundi.

La traduction: L'anglais L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien Ouïghour kurde Haoussa Portugais
Présentation des traductions