عن عائشة -رضي الله عنها- قالت: ((دخل عبد الرحمن بن أبي بكر الصديق -رضي الله عنهما- على النبي -صلى الله عليه وسلم- وأنا مُسْنِدَتُه إلى صدري، ومع عبد الرحمن سِواك رَطْب يَسْتَنُّ به، فأَبَدَّه رسول الله -صلى الله عليه وسلم- بَصَره، فَأَخَذْتُ السِّوَاك فَقَضَمتُه، فَطَيَّبتُه، ثُمَّ دَفَعتُهُ إلى النبي -صلى الله عليه وسلم- فَاسْتَنَّ به فما رأيتُ رسول الله -صلى الله عليه وسلم- استَنَّ اسْتِنَانًا أَحسَنَ منه، فَما عَدَا أن فَرَغَ رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: رَفَع يَدَه -أو إصبعه-، ثم قال: في الرفيق الأعلى -ثلاثا- ثمَّ قَضَى، وكَانت تقول: مَاتَ بَينَ حَاقِنَتِي وَذَاقِنَتِي)).
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

'Âicha (qu'Allah l'agrée) raconte : "'Abdurrahman, le fils d'Abu Bakr as-Siddîq, entra chez le prophète (sur lui la paix et le salut), qui était appuyé contre ma poitrine. 'Abdurrahmân tenait un bâton avec lequel il se nettoyait les dents et que le prophète (sur lui la paix et le salut) se mit à fixer du regard. Je pris le bâton et le rongeai pour l'accommoder, puis le donnai au prophète (sur lui la paix et le salut), qui se nettoya la bouche avec. D'ailleurs, je n'ai jamais vu le prophète (sur lui la paix et le salut) se nettoyer la bouche mieux que cette fois-ci. A peine eut-il terminé, qu'il leva la main -ou le doigt - au ciel et dit : avec la plus haute compagnie, avant de rendre l'âme". Elle disait : "il est mort entre ma poitrine et mon menton".

L'explication

'Âicha nous raconte un évènement qui montre à quel point le prophète (sur lui la paix et le salut) aimait le siwak et y était attaché. 'Abdurrahmân, le frère de 'Âicha, qui tenait un bâton de siwak frais avec lequel il se frottait les dents, entra chez le prophète (sur lui la paix et le salut) qui était sur le point de mourir. Quand ce dernier vit le siwak de 'Abdurrahmân et malgré la maladie et la souffrance qui l'accablaient, l'amour qu'il lui portait le poussa à le fixer du regard, comme s'il le désirait. 'Âicha le remarqua et prit donc le siwak de son frère. Elle en coupa le bout avec ses dents, puis le nettoya et l'arrangea pour le donner au prophète (sur lui la paix et le salut) qui l'utilisa pour se nettoyer la bouche. Elle ne l'avait jamais vu se nettoyer la bouche d'une telle façon. Quand il termina de se purifier et de se nettoyer la bouche, il leva le doigt pour exprimer l'unicité d'Allah, choisit de partir vers son Seigneur le Très-Haut et s'éteignit (sur lui la paix et le salut). 'Âicha était fière, et il y avait de quoi, le prophète (sur lui la paix et le salut) venait de mourir la tête sur sa poitrine.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions