عن أبي سعيد الخدري -رضي الله عنه- قال: كان رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يَتَعَوَّذُ مِنَ الجَانِّ، وعَيْنِ الإنسان، حتى نَزَلَتْ المُعَوِّذتان، فلمَّا نَزَلَتا، أخذ بهما وتركَ ما سواهما.
[صحيح.] - [رواه الترمذي والنسائي وابن ماجه.]
المزيــد ...

Abû Sa'îd Al-Khudrî (qu'Allah l'agrée) a dit : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) avait l'habitude d'implorer la protection d'Allah contre les djinns et le mauvais œil des hommes jusqu'à ce que furent révélées (« Al-Mu’awwidhatân ») : les deux Protectrices (les deux dernières sourates du Coran). Après leur révélation, il se contenta alors uniquement d'elles et délaissa toute autre formule. »
Authentique. - Rapporté par Ibn Mâjah.

L'explication

Ce hadith nous enseigne que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) avait l'habitude d'implorer la protection d'Allah, Exalté soit-Il, contre le mal des djinns et le mauvais œil de l'individu envieux, à l'aide des invocations et des rappels en disant : " Je cherche refuge auprès d'Allah contre les djinns et le mauvais œil des hommes ! " Et il fit cela jusqu'à ce que furent révélées (« Al-Mu’awwidhatân ») : les deux Protectrices (les deux dernières sourates du Coran). Après leur révélation, il se contenta d'elles dans la majorité des cas et délaissa toute autre formule de protection et d'incantation de guérison (« Ar-Ruqiyât ») du fait qu'elles englobaient l'ensemble de tout ce dont on cherche protection et auprès de qui on recherche cette protection.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien kurde Haoussa
Présentation des traductions