عن أبي سعيد الخدري -رضي الله عنه- قال: كان رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يَتَعَوَّذُ مِنَ الجَانِّ، وعَيْنِ الإنسان، حتى نَزَلَتْ المُعَوِّذتان، فلمَّا نَزَلَتا، أخذ بهما وتركَ ما سواهما.
[صحيح.] - [رواه الترمذي والنسائي وابن ماجه.]
المزيــد ...

Abû Sa'îd Al Khudrî - qu'Allah l'agrée - a dit : " Le Messager d’Allah - paix et salut sur lui - avait l'habitude d'implorer la protection d'Allah contre les djinns et le mauvais œil des hommes jusqu'à ce que " les deux Protectrices " (" Al Mu’awwidhatân ") [lui] furent révélées. Après leur révélation, il se contenta alors uniquement d'elles et délaissa toute autre formule. "
[Authentique] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par At-Tirmidhî - Rapporté par An-Nassâ'î]

L'explication

Ce hadith nous enseigne que le Messager d’Allah (paix et salut sur lui) avait l'habitude d'implorer la protection d'Allah, le Très-Haut, contre le mal des djinns et le mauvais œil de l'individu envieux, à l'aide des invocations et des rappels en disant : " Je cherche refuge auprès d'Allah contre les djinns et le mauvais oeil des hommes ! " Et il fit cela jusqu'à ce que les Deux Protectrices (" Al Mu'awwidhatân ") [lui] furent révélées. Après leur révélation, il se contenta d'elles dans la majorité des cas et délaissa toute autre formule de protection et d'incantation de guérison (" Ar-Ruqiyât ") du fait qu'elles englobaient l'ensemble de tout ce dont on cherche protection et auprès de qui on recherche cette protection.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions