عن عائشة -رضي الله عنها- أن النبي -صلى الله عليه وسلم- كان يدعو بهذه الكلمات: «اللهم إني أعوذ بك من فتنة النار، وعذاب النار، ومن شر الغنى والفقر».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والترمذي وابن ماجه.]
المزيــد ...

‘Âïcha (qu’Allah l’agrée) relate que le messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) avait l’habitude de prier en disant : « Ô Allah ! Je me réfugie auprès de Toi contre l’épreuve de l’Enfer et le châtiment de l’Enfer, contre le mal de la richesse et de la pauvreté. »

L'explication

Le Prophète élu (sur lui la paix et le salut) cherchait refuge auprès d’Allah contre diverses choses : 1- « Ô Allah ! Je me réfugie auprès de Toi contre l’épreuve de l’Enfer », c’est-à-dire : une épreuve qui mène à l’Enfer, de crainte qu’elle ne se répète. Cela peut aussi vouloir dire : la façon dont les gardiens de l’Enfer interrogeront les gens pour les blâmer et les humilier, comme l’indique le verset suivant : {A chaque fois qu’une vague y sera jetée, ses gardiens leur demanderont : « Un avertisseur ne vous était-il pas venu ? »} 2- « Contre le châtiment de l’Enfer », c’est-à-dire : contre le fait d’être du nombre des gens de l’Enfer, qui ne sont autres que les mécréants, qui seront, eux, les victimes du châtiment. Quant aux monothéistes, ils seront corrigés et purifiés par l’Enfer, mais pas châtiés. 3- « Contre le châtiment de la tombe », c’est-à-dire : le monde des morts, appelé ici : « la tombe », car généralement la tombe est le lieu où l’on pose le défunt. On peut aussi dire que tout endroit où finissent la dépouille et les membres du défunt est sa tombe. 4- « L’épreuve de la tombe », c’est-à-dire : contre le fait d’hésiter dans les réponses aux questions posées par les deux Anges. 5- « Contre le mal de l’épreuve de la richesse », c’est-à-dire : l’orgueil, la transgression, gagner sa vie de façon illicite, la notoriété, etc. 6- « Contre le mal de l’épreuve de la pauvreté », c’est-à-dire : le fait d’envier les riches et de convoiter leurs biens, se rabaisser en écrasant son honneur et sa religion, ne pas se satisfaire de la part qu’Allah a destinée à chacun et autres attitudes désastreuses. Une des choses contre laquelle le prophète (sur lui la paix et le salut) a invoqué la protection d’Allah est : « l’épreuve de la richesse », c’est-à-dire : la cupidité, le fait de chercher l’argent là où il ne le faut pas, de ne pas remplir ses obligations matérielles. Enfin, « l’épreuve de la pauvreté » concerne la pauvreté qui est dépourvue de scrupule et de résignation, qui amène l’homme à faire ce qui ne convient pas aux gens honorables et pieux et à ne pas se soucier de quelle façon il gagne sa vie, de manière licite ou illicite.

La traduction: L'anglais Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog
Présentation des traductions