عن أبي سعيد الخدري- رضي الله عنه-: جاء بلال إلى رسول الله صلى الله عليه وسلم بتمر بَرْنِيٍّ، فقال له النبي صلى الله عليه وسلم : «من أين لك هذا؟» قال بلال: كان عندنا تمر رديء، فبعتُ منه صاعين بصاع ليطعم النبي صلى الله عليه وسلم . فقال النبي صلى الله عليه وسلم عند ذلك: «أَوَّهْ، أَوَّهْ، عَيْنُ الربا، عين الربا، لا تفعل، ولكن إذا أردت أن تشتري فَبِعِ التمرَ ببيع آخر، ثم اشتر به».
[صحيح] - [متفق عليه]
المزيــد ...

Abû Sa'îd al-Khudrî relate : « Bilâl (qu’Allah l’agrée) apporta des dattes de type : « Barnî » au Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) qui lui demanda : « D’où proviennent-elles ? - Bilâl (qu’Allah l’agrée) répondit : Nous avions des dattes de mauvaise qualité, j’en ai troqué deux « Ṣâ’ » contre un afin d'en nourrir le Prophète (sur lui la paix et le salut). » A ce moment-là, le Prophète (sur lui la paix et le salut) s’exclama : « Malheur ! Malheur ! C’est cela même l’usure ! C’est cela même l’usure ! Ne fais pas cela ! Lorsque tu désires acheter, vends les tiennes contre autre chose, puis achète celles-ci ! »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Bilâl (qu’Allah l’agrée) est venu apporter au Prophète (sur lui la paix et le salut) des dattes de type : « Barnî » [c’est-à-dire : des dattes jaunes et rondes de très bonne qualité] elles étaient de si bonne qualité que le Prophète (sur lui la paix et le salut) s'en étonna. Il lui demanda alors : « D’où proviennent-elles ? » Bilâl (qu’Allah l’agrée) répondit : « Nous avions des dattes de mauvaise qualité, j’en ai troqué deux Ṣâ’ [unité de mesure équivalente au contenu de quatre paumes de mains jointes] contre un afin d’en nourrir le Prophète (sur lui la paix et le salut). » A ce moment-là, le Prophète (sur lui la paix et le salut) s’alarma et réagit. En effet, pour lui, la désobéissance accomplie était l’un des plus grands malheurs qui soit. Il dit alors au sujet de ce qui venait d’être accompli : « C’est cela même l’usure ! C’est cela même l’usure ! Ne fais pas cela ! Lorsque tu désires acheter, vends les tiennes contre autre chose, puis achète celles-ci ! » ce qui signifie : si tu désires échanger des dattes de mauvaise qualité, alors vends les tiennes contre des dirhams, puis achète avec cet argent des dattes de qualité supérieure ! En effet, voilà le moyen autorisé et permis que tu peux pratiquer afin d’éviter de tomber dans l’interdit !

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Ouïghour kurde Haoussa Portugais
Présentation des traductions
Plus