عن أبي بكرة -رضي الله عنه- قال: «نهى رسول الله -صلى الله عليه وسلم- عن الفضة بالفضة، والذهب بالذهب، إلا سَوَاءً بسوَاءٍ، وأمرنا أن نشتري الفضة بالذهب، كيف شئنا. ونشتري الذهب بالفضة كيف شئنا، قال: فسأله رجل فقال: يدا بيد؟ فقال: هكذا سمعت».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Bakrah (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a interdit d’échanger de l’argent contre de l’argent et de l’or contre de l’or, sauf en même quantité. Et on nous a autorisés d’échanger de l’argent contre de l’or à notre guise et d’échanger de l’or contre de l’argent à notre guise. Un homme demanda : « De la main à la main ? - Il répondit : C’est ce que j’ai entendu ! »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Le fait d’échanger de l’or contre de l’or ou de l’argent contre de l’argent en quantités différentes est de l’usure (« Ribâ »), à moins que les deux quantités échangées soient équivalentes et de poids égal. Par contre, il est permis d’échanger de l’or contre de l’argent et inversement, même en quantités inégales, mais à condition que l’échange ait lieu au même moment que la transaction. Sinon, la transaction n’est pas valable et relève de l’usure de report (« Ribâ an-Nasî`a »), qui est illicite. Quand le genre diffère, l’inégalité est donc permise, mais il reste la condition de l’immédiateté de l’échange, car tous les deux sont sujets à l’usure.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions