عن عبد الله بن عمر -رضي الله عنهما- أن رسول الله -صلى الله عليه وسلم- كان إذا استَوَى على بَعِيره خارجًا إلى سَفَر، كَبَّرَ ثلاثا، ثم قال: «سبحان الذي سخَّر لنا هذا وما كُنَّا له مُقْرِنِينَ وإنَّا إلى ربِّنا لـمُنْقَلِبُون، اللهم إنَّا نَسْأَلُك في سفرنا هذا البِرَّ والتَّقْوَى، ومن العمل ما تَرْضَى، اللهم هَوِّنْ علينا سفرنا هذا واطْوِ عنا بُعْدَه، اللهم أنت الصاحب في السفر، والخليفة في الأهل، اللهم إني أعوذ بك مِن وَعْثَاء السفر، وكآبة الـمَنْظر، وسوء الـمُنْقَلَب في المال والأهل والولد». وإذا رجع قالهن. وزاد فيهن «آيبون تائبون عابدون لِربنا حامدون». وفي رواية: كان النبي -صلى الله عليه وسلم- إذا قَفَل من الحج أو العمرة، كلما أَوْفَى على ثَنِيَّة أو فَدْفَدٍ كَبَّرَ ثلاثا، ثم قال: «لا إله إلا الله وحده لا شريك له، له الملك وله الحمد، وهو على كل شيء قدير، آيِبون، تائبون، عابدون، ساجدون، لربنا حامدون، صدَق الله وَعْدَه، ونصَر عَبْدَه، وهزَم الأحزابَ وحده». وفي لفظ: إذا قَفَل من الجيوش أو السَّرايا أو الحج أو العمرة.
[صحيح.] - [الرواية الأولى رواها مسلم، والرواية الثانية متفق عليها، والرواية الثالثة رواها مسلم.]
المزيــد ...

'AbdaLlah Ibn 'Umar (qu'Allah les agrée tous les deux) rapporte que lorsque le Messager d'Allah (paix et salut sur lui) s'installait sur son chameau en sortant pour un voyage, il proclamait la grandeur d’Allah (" At-Takbîr ") à trois reprises et disait : " Gloire à Celui qui nous a soumis cela alors que nous n'étions pas capables de le dominer et c'est vers notre Seigneur que nous retournons. Ô Allah ! Nous Te demandons dans notre présent voyage la bonté et la piété, ainsi que les œuvres que Tu agrées. Ô Allah ! Facilite notre présent voyage et raccourcis sa distance ! Ô Allah ! Tu es le Compagnon en voyage et le Remplaçant au sein de la famille. Ô Allah ! Je me réfugie auprès de Toi contre les difficultés du voyage, la vision pénible et un mauvais retour vers les biens et la famille. " Et lorsqu’il revenait, il disait la même chose mais il ajoutait à celles-ci : " Nous sommes de retour, en nous repentant, en adorant et en louant notre Seigneur. " Et dans une [autre] version : Lorsque le Prophète (paix et salut sur lui) revenait du Pèlerinage ou de la ‘Umrah, à chaque fois qu’il passait par un col ou un endroit en hauteur, il proclamait la grandeur d’Allah à trois reprises, puis il disait : " Il n’y a aucun dieu excepté Allah, seul, sans associé. À Lui la royauté et la louange et Il est Omnipotent sur toute chose. Nous sommes de retour, en nous repentant, en adorant, en nous prosternant et en louant notre Seigneur. Allah a été véridique dans Sa promesse, Il a secouru Son serviteur et Il a mis en déroute les coalisés, Seul. " Et dans une [autre] version : Lorsqu’il revenait avec les armées, ou revenait des expéditions, ou du Pèlerinage, ou de la ‘Umrah.

L'explication

Dans ce hadith, Ibn 'Umar (qu'Allah les agrée tous les deux) explique clairement que lorsque le Prophète (paix et salut sur lui) désirait voyager, il s'installait sur son chameau et il proclamait la grandeur d’Allah (" At-Takbîr ") à trois reprises, puis il disait cette immense invocation majestueuse qui comporte de nombreuses significations sublimes. Notamment, le fait d'exempter Allah, le Glorieux, l'Exalté, de tout besoin d'aide et de toute déficience ; il y a aussi le fait que le serviteur ressente le bienfait d’Allah, le Très-Haut, sur lui ; il y a encore le fait d’être déresponsabilisé de toute force et de puissance ; de même, il y a l’aveu du retour vers Allah, le Très-Haut. Ensuite, il y a le fait de Lui demander, Gloire à Lui, le bien, le mérite, la piété et la réussite dans les œuvres qu'Il aime et accepte. Par ailleurs, cette invocation comprend [aussi] le fait de placer sa confiance en Allah, le Très-Haut, de Lui confier les affaires et de s'en remettre à Lui. De même, elle englobe la demande de préservation de la personne et de la famille, celle de la facilité vis-à-vis de la pénibilité du voyage ainsi que le fait de chercher refuge contre ses maux et ses préjudices comme dans le cas où le voyageur retournerait chez lui et constaterait des choses embarrassantes auprès de sa famille, ses biens et ses enfants. Et dans une autre version, Ibn 'Umar (qu'Allah les agrée tous les deux) mentionne que lorsque le Prophète (paix et salut sur lui) revenait de son voyage, il disait la même invocation en ajoutant : " Nous sommes de retour ", c’est-à-dire : nous, les compagnons de voyage, rentrons chez nous ; " en nous repentant ", c’est-à-dire : de nos actes de désobéissance ; " en adorant " : d'une adoration ; " et en louant notre Seigneur " [c'est-à-dire :] en Le remerciant d'être en bonne santé et de retour chez soi. Et s'il se trouvait dans un endroit en hauteur, il disait : " Allah est le plus Grand ! " Il se montrait humble [et modeste] devant la Grandeur d’Allah, le Glorieux, l’Exalté. Puis, il disait : " Il n'y a aucun dieu excepté Allah, le Seul, sans aucun associé..." reconnaissant ainsi qu'Allah, le Très-Haut, est certes l'Unique et le Seul dans Sa divinité, Sa seigneurie, Ses noms et Ses attributs, de même qu'Il est, Glorifié et Exalté soit-Il, Celui qui secourt Ses alliés et Ses soldats.

La traduction: L'anglais Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan
Présentation des traductions