عن عمر بن الخطاب أنه قال: «أَيُّمَا امرأة فَقَدَتْ زوجها فلم تَدْرِ أين هو؟ فإنها تَنْتَظِرُ أَرْبَعَ سِنِينَ، ثم تَعْتَدُّ أَرْبَعَةَ أشهر وعشرا ثم تَحِلُّ».
[صححه الحافظ ابن حجر.] - [رواه مالك.]
المزيــد ...

D'après 'Umar ibn Al Khattâb [qu'Allah l'agrée], ce dernier a dit : " N'importe quelle femme qui perd son mari et ne sait pas où il est, alors elle doit attendre quatre ans. Ensuite, elle compte quatre mois et dix jours [de période de viduité] puis elle redevient licite [au mariage]. "
[Je n'ai pas trouvé d'avis de Shaykh Al-Albânî] - [Rapporté par Mâlik]

L'explication

Dans ce hadith, 'Umar - qu'Allah l'agrée - nous explique que la femme d'un mari perdu doit attendre une durée de quatre ans depuis le moment où elle a perdu son mari. Ensuite, elle compte quatre mois et dix jours [de période de viduité], puis elle peut se remarier. Et les jurisconsultes ont appliqué ce propos (Athar), et ceux qui lui ressemblaient, à quiconque dont on supposerait fortement la mort et la perte, comme quelqu'un qui mourrait au combat [et qu'on ne retrouverait pas] ou quiconque périrait noyé, ou ce qui y ressemble.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions