عن جابر -رضي الله عنه- قال: "كانت اليهود تقول: إذا جَامَعَها مِن وَرَائِها جاء الولد أَحْوَلَ، فنزلت: {نِسَاؤُكُمْ حَرْثٌ لَكُمْ فَأْتُوا حَرْثَكُمْ أَنَّى شِئْتُمْ}، [البقرة: 223]".
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Jâbir (qu'Allah l'agrée) relate : « Les juifs disaient : "Si l'homme pénètre le vagin de son épouse par derrière, l'enfant naîtra avec un strabisme !", suite à quoi fût révélé : {( Vos femmes sont pour vous [à l’image] d’un champ qui vous appartient. Allez à votre champ comme vous le voulez…)} [Coran : 2/223].
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Les juifs avaient une vision étriquée et sans fondement sur la manière dont se déroule un coït. Les tribus des Aws et des Khazraj avaient, quant à eux, tendance à les écouter et les imiter, tout gens du Livre qu'ils étaient. Parmi le lot d'inepties que les juifs soutenaient : « Si un homme pénètre le vagin de son épouse par derrière, l'enfant qui naîtra de ce rapport aura un strabisme ! ». Allah, Exalté soit-Il, révéla alors le verset suivant : {( Vos femmes sont pour vous [à l’image] d’un champ qui vous appartient. Allez à votre champ comme vous le voulez…)} [Coran : 2/223] ; le but étant de les démentir et d'expliquer que c'était tout à fait permis, à condition que la pénétration se fasse par le vagin.

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions