عن عبد الرحمن بن يزيد النَّخَعِي: «أنه حج مع ابن مسعود فرآه يَرمي الجَمْرَةَ الكبرى بسبع حصَيات، فجعل البيت عن يساره، ومِنى عن يمينه، ثم قال: هذا مَقَامُ الذي أُنْزِلَتْ عليه سورة البقرة -صلى الله عليه وسلم-».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

ʽAbdurahmân ibn Yazîd an-Nakhaʽî relate qu’il accomplit le Pèlerinage avec Ibn Mas’ûd qu’il vit jeter sept pierres sur la grande stèle. Il laissa la Kaʽbah sur sa gauche, Minâ sur sa droite, puis il dit : « C’est l’endroit où se tint celui à qui fut révélé la Sourate : « Al-Baqarah » (La vache), sur lui la paix et le salut. »
-

L'explication

Lapider les stèles le jour du sacrifice, puis durant les trois jours du tashrîq est une magnifique adoration. Elle symbolise la révérence envers Allah, Exalté soit-Il, l’obéissance à Ses ordres, et l’imitation de ce qu’a fait Ibrâhîm (sur lui la paix et le salut). Ainsi, le pèlerin commence la journée du sacrifice par la lapidation de la grande stèle, telle une introduction à toutes les belles adorations à accomplir ce jour-là. Il se positionne comme le Prophète (sur lui la paix et le salut), de sorte que la Ka’bah soit à sa gauche, Minâ à sa droite et en faisant face à la stèle, il jette les sept pierres en disant avec chaque lancé de pierre « Allah est Le Plus Grand ! ». Ibn Mas’ûd (qu'Allah l'agrée) se tint de la sorte et jura que c’est à cet endroit que celui à qui fut révélé la sourate : « Al-Baqarah » (La vache) se tint (sur lui la paix et le salut).

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions