عن أبي هريرة -رضي الله عنه- قال: جاء رجل إلى النبي -صلى الله عليه وسلم- فقال: يا رسول الله، أي الصدقة أعظم أجرًا؟ قال: «أن تَصَدَّقَ وأنت صحيحٌ شَحِيحٌ، تخشى الفقر وتَأَمَلُ الغِنى، ولا تُمْهِلْ حتى إذا بلغتِ الحُلْقُومَ قلت: لفلان كذا ولفلان كذا، وقد كان لفلان».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate qu’un homme vint questionner le Prophète (sur lui la paix et le salut) : « Quelle aumône est la mieux rétribuée ? » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit : « C’est l’aumône que tu fais lorsque tu es en bonne santé, avare, que tu crains la pauvreté et souhaites la richesse, et sans attendre que le moment où l’âme remonte à la gorge au cours de son dernier souffle pour dire : " Donnez tant à untel, tant à tel autre, et que cela revienne à untel ! " »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Un homme vint questionner le Prophète (sur lui la paix et le salut) et lui demanda quelle était la meilleure aumône ? Le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui répondit : « C’est l’aumône que tu fais quand tu es en bonne santé et avare, que tu crains la pauvreté pour ta vie future et convoites la richesse. C’est aussi que tu ne retardes pas le fait de faire des aumônes jusqu’au moment où arrive la mort en t'exclamant, alors que tu sais que tu vas quitter ce bas monde : « Donnez tant d’argent à untel ! » ou « je lui lègue tant ! » ; ou encore « donnez tant d’argent à tel autre ! » ou « je lui lègue tant ! » alors que l’argent appartenait déjà à autrui qui allait hériter de ta personne.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions