عن عمران بن حصين -رضي الله عنهما- «أن رجلا عَضَّ يَدَ رجل؛ فَنَزَعَ يَدَهُ من فِيهِ؛ فوقعت ثَنِيَّتُهُ؛ فاختصما إلى النبي -صلى الله عليه وسلم- فقال: يَعَضُّ أحدُكم أخاه كما يَعَضُّ الفَحْلُ؛ لا دِيَةَ لك».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Imrân ibn Al-Ḥuṣayn (qu'Allah l'agrée) relate : « Un homme mordit la main d'un autre qui, en la retirant, lui arracha les canines. Les deux hommes allèrent se plaindre au Prophète (sur lui la paix et le salut) qui dit : « Comment quelqu’un peut-il mordre son frère comme un animal ? Tu n'as droit à aucune compensation ! »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Un homme s'en prit à un autre en lui mordant la main. L'agressé la retira si vivement de la bouche de son agresseur qu'il lui arracha les canines. Les deux hommes allèrent se plaindre au Prophète (sur lui la paix et le salut), l'agresseur exigeant une compensation pour ses dents perdues et l'agressé expliquant pour sa défense qu'il avait voulu sauver sa main. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) réprimanda alors l'agresseur, lui reprochant d'avoir agi comme agissent les bêtes les plus féroces. Il dit : « Comment quelqu’un peut-il mordre son frère comme un animal ? Tu n'as droit à aucune compensation ! » ; celui qui s'en prend à l'autre en premier, c'est lui l'agresseur.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions