عن الجعْد، قال: سمعتُ السَّائِب بن يَزيد، يقول: ذهبتْ بي خالتي إلى النبي -صلى الله عليه وسلم- فقالت: يا رسول الله، إنَّ ابنَ أختي وَجِعٌ. فمَسَح رأسي ودعا لي بالبَرَكة، ثم توضَّأ، فشربتُ من وَضوئه، ثم قمتُ خَلْف ظهره، فنَظَرتُ إلى خاتَم النبوة بيْن كتِفَيْه، مثل زِرِّ الحَجَلَة.
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Al-Ja'd relate : « J'ai entendu As-Sâ`ib ibn Yazîd dire : "Ma tante maternelle est allée avec moi voir le Prophète (sur lui la paix et le salut) et [lui] a dit : 'Ô Messager d'Allah ! Le fils de ma sœur souffre !' Il essuya alors ma tête et invoqua la bénédiction en ma faveur. Ensuite, il fit ses ablutions et je bus alors du reste de l'eau qu'il avait utilisé pour celles-ci. Puis, je me suis levé derrière son dos. J'ai alors regardé le sceau de la Prophétie entre ses deux omoplates, il était comme un œuf de pigeon." »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

As-Sâ'ib ibn Yazîd informe du fait que sa tante maternelle est allée avec lui chez le Prophète (sur lui la paix et le salut) afin de l'informer que le fils de sa sœur était malade. Il a essuyé sa tête et a invoqué la bénédiction en sa faveur. Ensuite, il fit ses ablutions. As-Sâ'îb but alors de l'eau qui tombait de ses nobles membres au moment des ablutions. Puis, il s'est tenu debout derrière le dos du Prophète (sur lui la paix et le salut) et là il a regardé le sceau de la Prophétie entre ses deux omoplates (sur lui la paix et le salut). Celui-ci était tel un œuf de pigeon.

La traduction: L'anglais L'espagnol. L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien kurde Haoussa
Présentation des traductions