عن أبي هريرة -رضي الله عنه-: أنّ النبيَّ -صلى الله عليه وسلم- أُتِيَ لَيْلَةَ أُسْرِيَ بِهِ بِقَدَحَيْنِ مِنْ خَمْرٍ وَلَبَنٍ، فَنَظَرَ إِلَيْهمَا فَأَخَذَ اللَّبَنَ. فَقَالَ جِبريل: الحَمْدُ للهِ الَّذِي هَدَاكَ لِلفِطْرَةِ لَوْ أخَذْتَ الخَمْرَ غَوَتْ أُمَّتُكَ.
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayra (qu’Allah l’agrée) raconte : « La nuit où on le fit voyager, le Prophète (sur lui la paix et le salut) se vit proposer deux coupes : une coupe d’alcool et un coupe de lait. Le prophète les regarda [avec attention] et prit le lait. « Allah soit loué! » s’exclama Jibrîl « Celui qui t’a guidé vers la disposition naturelle ! [Sache que] Si tu avais pris l’alcool, ta communauté se serait égarée ! »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

« La nuit où l’on fit voyager le Prophète (sur lui la paix et le salut)… » C’est-à-dire : Jibrîl est venu au Prophète lors de la nuit de l’ascension. « Il s’est vu proposer deux coupes : une coupe d’alcool et un coupe de lait. » C’est-à-dire : deux coupes remplies : l’une d’alcool et l’autre de lait. « Il les regarda [avec attention]… » C’est-à-dire : c’est comme si on lui a donné le choix entre les deux [coupes]. « … et prit le lait. » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) eut l’inspiration de choisir le lait. « Allah soit loué! » s’exclama Jibrîl « Celui qui t’a guidé vers la disposition naturelle ! » C’est-à-dire : Tu as choisi le symbole de l’Islam et de la droiture. Il a fait du lait le symbole de la religion car le lait est facile à boire, il est bon, pur, il convient aux buveurs et n’est pas néfaste. Puis Jibrîl conclu en disant : « [Sache que] Si tu avais pris l’alcool, ta communauté se serait égarée ! » Voir : « Dalîl Al Fâlihîn » (Volume : 7 / Page : 207). « Charh Riyâd as-Sâlihîn » (Volume : 5 / Page : 462), d’Ibn ‘Uthaymîn.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions