عن أبي خِراش حَدْرَدِ بن أبي حَدْرَدٍ الأسْلَمِي -رضي الله عنه- مرفوعاً: «من هَجَر أخَاه سَنَة فهو كَسَفْكِ دَمِهِ».
[صحيح.] - [رواه أبو داود وأحمد.]
المزيــد ...

Abû Khirâsh Ḥadradî ibn Abî Ḥadrad Al-Aslamî (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Celui qui rompt volontairement avec son frère toute une année est semblable à celui qui fait couler son sang. »
[Authentique] - [Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Celui qui rompt avec son frère (littéralement « qui émigre de » dans le texte) sans justification religieuse durant une année entière doit être puni, car il est semblable à celui qui l’assassine. Le juge peut donc décider de lui infliger un châtiment exemplaire pour le réprimer et afin d’en dissuader les autres. Quant à l’émigration, la rupture qui a une justification religieuse, comme rompre avec les innovateurs ou les pervers, alors la personne peut continuer à le faire indéfiniment, et ce, tant qu’il ne constate de leur part un repentir et un retour vers la vérité.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions