عن أنس -رضي الله عنه- قال: خطَّ النبيُّ -صلى الله عليه وسلم- خُطُوطاً، فقال: "هذا الإنسان، وهذا أجَلُهُ، فبينَما هو كذلكَ إذ جاءَ الخَطُّ الأقْرَبُ". عن ابن مسعود -رضي الله عنه- قال: خطَّ النبيُّ -صلى الله عليه وسلم- خطاً مربعاً، وخطَّ خطاً في الوسطِ خارجاً منه، وخطَّ خططاً صغاراً إلى هذا الذي في الوسطِ من جانبِه الذي في الوسطِ، فقال: «هذا الإنسانُ، وهذا أجلُهُ محيطاً بِه -أو قد أحاطَ بِه- وهذا الذي هو خارجٌ أملُهُ، وهذه الخُطَطُ الصِّغَارُ الأعْرَاضُ، فإن أخطَأهُ هذا، نَهَشَهُ هذا، وإن أخطَأهُ هذا، نَهَشَهُ هذا».
[صحيحان.] - [حديث أنس: رواه البخاري ولفظه في البخاري: "هذا الأمل"، بدل: "هذا الإنسان". حديث ابن مسعود: رواه البخاري.]
المزيــد ...

Anas (qu’Allah l’agrée) relate : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) traça des traits, puis il dit : " Ceci est l’être humain et ceci le délai de vie qui lui est accordé. Et pendant qu’il est dans cette situation, voilà que lui vient le trait le plus proche." » Ibn Mas’ûd (qu’Allah l’agrée) relate : « Le Prophète dessina un carré, puis, au milieu du carré, il traça un trait qui sortait du carré et des petits traits dirigés vers le trait du milieu, du côté de l’intérieur du carré. Ensuite, il dit : « Ceci est l’être humain et ceci est son délai qui le cerne. Ce qui à l’extérieur est son espérance et ces petits traits-là sont les difficultés. Si cette difficulté-là le rate, alors celle-là le touchera et si celle-ci le rate, alors celle-là le touchera ! »
Authentique dans ses deux versions. - Rapporté par Al-Bûkhârî.

L'explication

Ces deux hadiths donnent l’exemple de l’espérance de l’être humain, du délai de vie qui lui est accordé et des difficultés qui parsèment son chemin et dont l’une d'entre elles causera sa mort. Et s’il survit à toutes ces difficultés, il mourra quand même lorsque son délai expirera. Les traits représentent les désagréments qui l’atteignent. S’il échappe à l’un d’entre eux, c’est un autre qui l’atteindra. Et quand bien même aucune difficulté ne l’atteindrait, ni la maladie, ni la perte de ses biens, c’est le délai de vie qui lui est accordé qui le surprendrait. Cela nous encourage à minimiser notre espérance et à nous préparer au délai qui arrive par surprise. Pour parler des difficultés qui atteignent l’être humain, le Prophète (sur lui la paix et le salut) a employé le terme : « Nahasha », qui désigne la façon dont un animal venimeux mord ou pique sa victime. C’est une façon d’exprimer le danger et les dégâts encourus.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Cinghalais Haoussa
Présentation des traductions